Lyon, encore raté !

Discussion dans 'France' créé par simo160, 25 Octobre 2011.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Comme à Paris (2-0) ou à Madrid (4-0), l’Olympique Lyonnais s’est incliné à l’occasion d’un déplacement au sommet. Battu à Lille (3-1), l’OL a confirmé ses difficultés à l’extérieur où l’on peine à reconnaître l’équipe si brillante au stade de Gerland.


    Cette fois, la série dure depuis trop longtemps pour que l’on puisse évoquer une simple mauvaise passe. Depuis son court succès à Dijon (2-1) le 10 septembre, l’OL n’est plus jamais revenu d’un déplacement avec les trois points en poche. Pourtant, les valises avaient parfois un exédent de bagages : à Paris, à Madrid et à Lille hier, Lyon a chaque fois été battu par au moins deux buts d’écart. Des tribunes, on peine à reconnaître l’équipe si dominatrice et surtout si joueuse au stade de Gerland.

    L’analyse n’est pas forcément validée par les intéressés : "On a pour consigne aussi d'essayer de jouer à l'extérieur, explique Jimmy Briand. Mais on sait qu'on doit encore s'améliorer sur ce point-là. Si on du mal à l'extérieur, c'est aussi parce qu'on rencontre des équipes qui proposent du jeu." Même type de constat dans la bouche de Maxime Gonalons : "Peut-être que l’on reste un peu plus sur nos bases à l’extérieur. Mais quand on affronte une équipe comme Lille, c’est logique de rester un peu plus sur ses bases." Nous reviennent alors les propos d’avant-match d’Hugo Lloris, qui sonnent toujours aussi justes à la lumière de l’amorphe seconde période lyonnaise à Villeneuve d’Ascq : "A l’extérieur, on n’est pas bons. On se contente parfois de défendre, ça ne suffit pas."

    Garde : « Je ne pense pas que mon équipe ait atteint ses limites »

    Et s’il fallait tout bêtement penser que Lyon n’est tout simplement pas taillé pour rivaliser dans les matchs au sommet à l’extérieur ? L’interprétation est vivement contestée par Rémi Garde, du moins dans un premier temps : "Je ne pense pas que mon équipe ait atteint ses limites. On a fait un début de saison pied au plancher car les impératifs l’exigeaient, notamment cette qualification pour la Ligue des Champions." Mais l’entraîneur lyonnais n’a eu besoin d’aucune relance pour reconnaître les limites de son effectif : "Après, c’est vrai que l’on traîne encore un ou deux absents de marque et, dans mon équipe, c’est tout de suite important, surtout avec la répétition des matches. Mon groupe est jeune. Lyon a changé de stratégie, ce n’est pas un groupe qui a de l’expérience, notamment sur le banc." Absent depuis le 27 août, Lisandro Lopez manque de plus en plus à l’OL, son efficacité et sa grinta ne seront pas de trop pour aider Lyon à relever la tête. Sauf que le prochain match est encore à l’extérieur, un derby à Saint-Etienne mercredi en huitième de finale de Coupe de la Ligue.

    Eurosport
     

Partager cette page