Médiouna: Une ferme pédagogique pour les femmes

Discussion dans 'Info du bled' créé par Med Omar, 3 Octobre 2007.

  1. Med Omar

    Med Omar MoUl DéTaILS-GaRoU PiPaS Membre du personnel

    J'aime reçus:
    813
    Points:
    113
    · Un projet de plus de 6 millions de DH

    · Aixor apporte son soutien à l’héliciculture


    AU Maroc, la vie dans les campagnes est loin d’être une sinécure, notamment pour les femmes. Fort heureusement, ces dernières années ont connu un développement considérable des actions sociales en faveur des femmes en milieu rural. Des actions menées par des associations créées pour et par les femmes, à l’instar de l’Association agricole du Grand Casablanca. Cette dernière envisage de réaliser un ambitieux projet destiné aux femmes de la commune rurale de Mejjatea Oulad Taleb, dans la province de Médiouna. Il s’agit du projet de création d’une ferme pédagogique qui sera mise en oeuvre avec plusieurs partenaires, dont le ministère de l’Agriculture, l’Agence de développement social, le Conseil régional du Grand Casablanca et Aixor Holding, groupe spécialisé dans l’impression/édition et la distribution industrielle. Aixor vient d’octroyer un don de 195.000 DH à l’association, à la suite de la signature, samedi dernier, d’une convention de partenariat. «C’est un projet extrêmement important, qui va permettre à des populations de sortir de leur quotidien, d’aller vers des activités génératrices de richesses et d’évoluer vers un lendemain meilleur», déclare Jean-Luc Martinet, président du groupe. «Aujourd’hui, nous apportons notre soutien, sous l’impulsion du gouverneur de la province de Mediouna, à une nouvelle culture très porteuse pour le Maroc, celle de l’escargot. Elle correspond à une demande importante et est parfaitement exportable», ajoute-t-il.
    La ferme pédagogique regroupera plusieurs activités agricoles, notamment l’élevage caprin et ovin, l’apiculture, la cuniculture et l’héliciculture. Elle est principalement destinée à offrir des formations pour les femmes de la région, en matière de techniques de production animale et végétale. Ceci afin de leur permettre de s’assurer des sources de revenu, d’être indépendantes et de développer leur créativité. «Les femmes de la région vivent pour la plupart dans la précarité. Elles n’ont aucune source stable de revenu. Ce projet va leur permettre de se prendre en main et d’améliorer leurs conditions», affirme Khadija Hajjaji, présidente de l’Association agricole du Grand Casablanca. «Nous avons déjà plus de 200 adhérentes, dont beaucoup sont divorcées. Et nous recevons encore des demandes importantes d’adhésion», déclare Fatima Zahra Sqalli, serétaire générale de l’association. Le coût global de ce projet, qui sera réalisé sur un terrain domanial de 4,5 ha, situé sur la route de Sidi-Brahim, Mejjatia Ouled Taleb, est estimé à plus de 6 millions de DH. Outre les activités d’élevage, la ferme pédagogique proposera des activités artisanales, dont des tapis et de la broderie typiques de la région, des cultures bio, ainsi que du couscous et des fromages fermiers. La ferme contiendra également un restaurant rustique, avec des spécialités locales, baptisé Darna, destiné à recevoir enfants et adultes citadins, dans le but de leur faire découvrir la vie dans la campagne. Darna servira également de lieu d’exposition à la vente des productions de la ferme.


    source: www.leconomiste.com

     
  2. vanlee

    vanlee Abou Mouataz

    J'aime reçus:
    118
    Points:
    0
    allah y9awi b7al had lmachari3
     
  3. Med Omar

    Med Omar MoUl DéTaILS-GaRoU PiPaS Membre du personnel

    J'aime reçus:
    813
    Points:
    113
    allahouma amine
     

Partager cette page