M. El Ktiri : Marrakech, une forteresse de nationalisme et de résistance

Discussion dans 'Info du bled' créé par BOLK, 17 Août 2006.

  1. BOLK

    BOLK Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    309
    Points:
    83
    La ville de Marrakech a constitué, à travers l'histoire, une forteresse de nationalisme et de résistance ainsi qu'un espace pour les militants dévoués qui se sont farouchement élevés contre les tentatives du colonisateur de séparer le Roi de son peuple, a souligné M. Mustapha El Ktiri, Haut commissaire aux Anciens Résistants et anciens membres de l'armée de libération.

    [​IMG]

    Dans une allocution lue en son nom, mardi soir à Marrakech, par M. Lahcen Hemdi, chef de la division des Etudes historiques au sein du Haut commissariat, à l'occasion du 53-ème anniversaire de la manifestation du Méchouar de Marrakech, M. El Ktiri a rappelé que le colonisateur a exilé Feu SM le Roi Mohammed V après avoir constaté que la symbiose entre le peuple et son Roi était forte et qu'il était impossible de faire taire le mouvement de résistance.

    Ayant pris connaissance du complot colonial de désigner Ibn Arafa comme nouveau sultan le 14 août 1953, les nationalistes se sont organisés dans le cadre de mouvements clandestins de résistance pour faire échec aux plans de l'occupant, a-t-il encore rappelé.

    M. El Ktiri a indiqué, dans ce sens, que la manifestation du Méchouar représente une page radieuse de l'histoire du Maroc et de sa lutte pour l'indépendance et de ce fait, rappelle la lutte acharnée menée par le peuple marocain contre l'occupant, suite à une conspiration tramée contre Feu SM Mohammed V et la famille royale et la tentative des autorités coloniales d'imposer Ibn Arafa comme nouveau Sultan du Maroc.

    Ainsi, a-t-il poursuivi, plusieurs évènements ont secoué les mosquées de la ville de Marrakech pour éviter que le nom d'Ibn Arafa ne soit cité dans les prêches du vendredi, rappelant que les mosquées d'Al Mouassine et de la Koutoubia ont été le théâtre d'évènements qui ont fait avorter la désignation prévue par le colonisateur le 14 août 1953, l'obligeant à l'ajourner jusqu'au lendemain.

    Le samedi 15 août 1953, a-t-il ajouté, la population s'est donnée rendez-vous sur la place du Méchouar pour exprimer son refus et sa colère et les manifestants se sont alors opposés à une patrouille qui a tenté vainement de les éloigner de la porte du Méchouar en usant de bombes lacrymogènes.

    Un hommage rendu aux figures de la résistance

    Convaincus de la nécessité de défendre les valeurs sacrées du Royaume, les manifestants ont ainsi fait preuve d'une grande bravoure et fait face à cette patrouille.

    M. El Ktiri a ajouté que ce soulèvement a été marqué par la participation de toutes les couches de la société marocaine et a enregistré le martyr de Fatima-Zahra qui, tenant le drapeau national dans ses mains, lançait des youyou et scandait le nom de Feu SM Mohammed V avant de tomber aux côtés de plusieurs autres martyrs.


    Sur la célébration de ce 53-ème anniversaire de la manifestation du Méchouar, M. El Ktiri a indiqué qu'il s'agit d'une occasion idoine pour s'arrêter sur les actions héroïques menées par les membres de l'armée de libération et pour mettre en lumière leur dévouement et leurs grands sacrifices au service de la nation et de la défense de ses valeurs sacrées.

    La commémoration de cet événement de l'histoire du Royaume et d'autres, s'inscrit dans le cadre de la conviction de SM le Roi Mohammed VI en la nécessité de préserver la mémoire nationale, a-t-il dit. Lors de ce meeting populaire, un vibrant hommage a été rendu à certaines figures et symboles de la résistance et de l'armée de libération.


    MAP
     
  2. L9ant

    L9ant Accro

    J'aime reçus:
    167
    Points:
    63
    Re : M. El Ktiri : Marrakech, une forteresse de nationalisme et de résistance

    une forteresse de nationalisme et de résistance... safi ? ma kaynch chi 7aja w7dakhra z3ma... ??? [07h]
     
  3. oisis73

    oisis73 llit3ejjib yettibla

    J'aime reçus:
    139
    Points:
    0
    Re : M. El Ktiri : Marrakech, une forteresse de nationalisme et de résistance

    achna8iya 8ad l7aja lekhra lli bkhiti te3ni
     
  4. oisis73

    oisis73 llit3ejjib yettibla

    J'aime reçus:
    139
    Points:
    0
    Re : M. El Ktiri : Marrakech, une forteresse de nationalisme et de résistance

    une forteresse de nationalisme et de résistance , tanden makanoch gir fmarrakech kano fel megrib kollo nas lli de77aw bewa9t8om o7yat8om bach nal lmaghreb l2iste9lal ta3o, ob8ad lmonasaba n7eyew jami3 2abtal tta7rir [23h]
     
  5. L9ant

    L9ant Accro

    J'aime reçus:
    167
    Points:
    63
    Re : M. El Ktiri : Marrakech, une forteresse de nationalisme et de résistance

    z3ma ! mrrakech mch8oura b 7wayej w7dakhra had lyyamat...
     
  6. oisis73

    oisis73 llit3ejjib yettibla

    J'aime reçus:
    139
    Points:
    0
    Re : M. El Ktiri : Marrakech, une forteresse de nationalisme et de résistance

    wa lmeghrib kollo tch8er bchetta l3jayb gir ngolo la8 ye3fo 3lina
     

Partager cette page