M. Jettou se réunit avec des représentants de l'UMT

Discussion dans 'Info du bled' créé par ZIKAS, 18 Octobre 2006.

  1. ZIKAS

    ZIKAS Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    117
    Points:
    63
    [img align=left]http://www.menara.ma/infos//photosNs/maroc/NS_jettou6_G.jpg[/img]


    Le Premier ministre, M. Driss Jettou, a tenu, mardi à Rabat, une réunion avec une délégation de l'Union Marocaine du Travail (UMT), dans le cadre de la poursuite du dialogue social entre le gouvernement et les syndicats.


    Le Premier ministre, M. Driss Jettou, a tenu, mardi à Rabat, une réunion avec une délégation de l'Union Marocaine du Travail (UMT), dans le cadre de la poursuite du dialogue social entre le gouvernement et les syndicats.

    L'UMT a réitéré sa demande "d'une augmentation générale des salaires dans les secteurs privé et public et d'une revalorisation du SMIG", a déclaré à la presse un membre du secrétariat général de la centrale, Miloudi Mokharek, au terme de cette réunion, qui a enregistré la participation du ministre chargé de la modernisation des secteurs publics, Mohamed Boussaid.

    Le SMIG au Maroc est "insuffisant et ne répond pas aux aspirations des couches populaires", a-t-il considéré, confiant que la délégation a insisté sur l'exonération des pensions de retraite car "il est insensé que les salariés à la retraite paient des impôts alors qu'ils l'ont fait tout au long de leur carrière".

    Le gouvernement a, pour sa part, présenté sa vision des revendications de la classe ouvrière, a indiqué le responsable syndical, ajoutant que le Premier ministre a évoqué la décision relative à la révision de l'impôt sur le revenu qui, selon lui, "était une revendication des centrales syndicales".

    Tout en qualifiant cette décision de "premier pas" et souhaitant "un effort supplémentaire" de la part du gouvernement dans ce domaine, M. Mokharek a fait remarquer que l'impôt sur le revenu au Maroc reste "le plus élevé" par rapport aux autres pays de la région et même en Europe.

    Par ailleurs, il a annoncé qu'un accord s'est dégagé autour de l'ouverture début novembre prochain de négociations sectorielles avec les représentants du patronat, dans la perspective de la conclusion de conventions collectives améliorant la situation des salariés dans chaque secteur.

    Menara.ma

     

Partager cette page