Madrid: arrestation de deux marocains accusés d'escroquerie

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 13 Octobre 2008.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Madrid - La police espagnole vient d'arrêter à Madrid deux ressortissants marocains, dont l'un est responsable d'une entreprise de construction, accusés d'avoir escroquer 65 compatriotes à qui ils ont promis des postes d'emploi ou vendu de faux contrats de travail, indique-t-on auprès de la préfecture de police de la capitale espagnole.


    [​IMG]

    Agés respectivement de 30 et 47 ans, Youssef H. et Abderrahmane A.A seront poursuivis pour avoir reçu de ces Marocains une somme totale de 500.000 euros en contre partie de faux contrats de travail censés permettre aux victimes d'émigrer en Espagne ou de renouveler leur permis de résidence, a précisé la même source, citée dimanche par les médias espagnols.

    Les victimes, dont chacun a payé entre 6.000 et 12.000 euros aux deux escrocs, ont rencontré des problèmes au moment d'entamer les démarches nécessaires à l'obtention des permis de travail et de résidence en Espagne, puisqu'ils n'étaient déclarés à la Sécurité sociale que pour une courte durée.

    Certaines victimes ont été même obligées de travailler pour le compte de l'entreprise de construction dans plusieurs chantiers sans percevoir de salaire, tandis que dans d'autres cas les postes d'emploi promis étaient fictifs.

    L'enquête ayant conduit à ces arrestations a démarré suite à une plainte déposée en mai dernier à Tolède (centre) par un ressortissant marocain qui disait être victime d'une escroquerie de la part de son patron.
    Il avait obtenu un faux contrat de travail moyennant une somme de 11.000 euros payée au responsable de l'entreprise, précise la même source, ajoutant qu'il a été incapable, une fois en Espagne, de régulariser sa situation.

    L'investigation a révélé que l'entreprise en question, qui avait son siège à Madrid, était liée à 65 demandes de permis de travail et de résidence déposées au nom de citoyens marocains.(MAP).





    Source : emarrakech.info
     

Partager cette page