Malaga 0-2 FC Barcelone: l'efficacité prime sur le beau jeu

Discussion dans 'Espagne' créé par simo160, 28 Septembre 2009.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    Le Barça a sorti le bleu de chauffe pour s'imposer face à une rugueuse équipe de Malaga avec un but inscrit dans chaque mi-temps.

    Les faits et le jeu

    Après 4 journées et autant de victoire, le Barça se rend à Malaga que les hommes de Guardiola avaient corrigé lors de leur dernière rencontre au Camp Nou. Pep a choisi de reposer Ibrahimovic blessé lors du dernier match. Henry le remplace dans l’axe tandis que Pedro prend le côté gauche. Au milieu, Touré Yaya, utilisé parcimonieusement cette saison, se substitue à Busquets. Enfin, Chygrynskyi remplace Piqué comme avant chaque échéance européenne.

    Apparemment motivés, les joueurs de la Rosaleda décident de presser haut dès le premier quart d'heure, prenant à la gorge le diesel catalan. A la 9e minute, Obinna prend de vitesse Chygrynskyi mais, seul devant Valdès, il rate sa frappe. Le Barça a du mal, les relances des deux axiaux ne trouvent pas preneur. Il faut attendre la 22e minute pour voir une première occasion catalane relativement dangereuse. Mais sur un centre d’un Messi venu de la gauche, Henry est trop court et Pedro frappe à côté.







    A la 28e, Henry touché, Ibra rentre en jeu. Le Suédois se montre dangereux dès son 2e ballon mais sa reprise n’est pas cadrée. Une minute plus tard, il est séché dans la surface de réparation mais l’arbitre reste de marbre. A la limite du hors-jeu, Ibra fait de nouveau face au gardien à la 37e minute mais Munua capte sa frappe. Sur l’occasion suivante, le Suédois trouve la faille sur une louche géniale de Messi. 1-0 pour l’équipe de Guardiola. La fin de la première période est plus tranquille pour les catalans qui, avec cette ouverture du score, retrouve une certaine sérénité.

    Le Barça entame la seconde période comme la première : au petit trot. Mais Malaga, toujours au pressing, se révèle peu dangereux si ce n’est pour les chevilles catalanes. A la 55e, sur un contact une nouvelle fois rugueux, Chygrynskyi est touché. L’Ukrainien sort et Piqué prend sa place. 4 minutes plus tard, l’ancien canterano Xavi Torres fait une faute sur Pedro. Sur le coup franc qui suit, Xavi dépose le ballon sur Piqué qui marque. 2-0 pour le Barça, le break est fait. A la 61e minute, le numéro 6 catalan se met de nouveau en évidence ave une magnifique talonnade qui mystifie la défense adverse mais Messi ne maîtrise pas la balle. Piqué peut tuer le match à la 73e sur un centre en retrait de Pedro mais il rate le cadre.
    Malgré l’emprise catalane, les esprits s’échauffent dans les deux camps y compris sur le banc : Tito Vilanova, adjoint de Guardiola, est exclu pour protestation. Les hors jeux et les fautes se multiplient en cette fin de rencontre. Sur l’une d’elle, Luqué tâcle durement Alvès et prend un rouge. A la 89e, Wellington, bourreau de Messi, sèche l’Argentin à l’entrée de la surface. Le coup franc qui suit est boxé par le gardien. Passablement énervé, le numéro 10 catalan rate deux nouvelles occasions : il ne marquera pas ce soir. Mais le Barça s’impose.

    L’an dernier, c’est sur cette pelouse que les catalans prenaient la tête de la Liga pour ne plus la quitter.



    Les joueurs

    Valdes : 5 Pratiquement rien à faire, il se loupe toutefois à la 60e minute sur une passe en retrait de Puyol. Une boulette sans conséquence.

    Alves : 5,5 Moins en verve offensivement que lors de ses dernières sorties, il a joué plus en retrait qu'à l'accoutumée sans doute pour compenser les errements défensifs de ses compères de l'axe.

    Chygrynskyi : 4 La déception. Hormis quelques relances propres, le neo-barcelonais a raté son match. Placé sur le côté droit de l'axe central catalan, il a souffert face à la vitesse des attaquants adverses notamment Obinna. Touché (?), il est remplacé à la 55epar Piqué, une nouvelle fois buteur

    Puyol : 5,5 Un match propre du capitaine catalan. Rarement pris en défaut, il a montré son abattage habituel. Ni plus, ni moins.

    Abidal : 6 Très solide défensivement, son apport devant a été un peu meilleur lors de cette rencontre avec notamment un centre en retrait à la 75e pour Ibra malheureusement mal négocié par le Suédois. Suffisamment rare pour être signalé.

    Touré Yaya : 5.5 Pas spécialement brillant, l'Ivoirien a semblé une nouvelle fois nerveux pendant le match. Il récolte logiuement un jaune pour contestation suite au penalty non sifflé sur Ibrahimovic. Remplacé par Busquets à la 75e.

    Xavi : 6,5 A l'image de l'équipe, la plaque tournante du jeu catalan a eu un peu de mal face au pressing rugueux de l'adversaire. Mais sa qualité de passe reste intacte comme sa patte en coup franc.

    Keita : 6 Il a avoué avoir compris le jeu du Barça. Il le démontre à chaque sortie. Le Keita 2009-2010 n'a rien à voir avec celui de l'an dernier. Moins foufou, il nous épargne ses montées droit au but incessantes. Et il apporte un réel plus physique au milieu.

    Messi : 6,5 Maladroit devant le but, l'argentin n'a pas été aussi impérial que contre Santander. Il est tout de même passeur décisif sur le premier but catalan avec un nouveau geste génial.

    Pedro : 5,5 Un match correct pour le meilleur canterano de la pré-saison. Une joli passe pour Ibrahimovic en première mi-temps, une autre pour Piqué en deuxième. Un peu léger quand même .

    Henry : non noté. A-t-il seulement touché un ballon lors de ses 28 minutes de présence sur le terrain ? Introuvable, il est remplacé après une nouvelle blessure par Ibrahimovich (7) qui malgré quelques ratés a une nouvelle fois marqué. 5 buts en 5 rencontres de Liga pour une recrue. Qui dit mieux ? Personne au Barça. Et il montre que son jeu en pivot et son impact physique sur les défenses adverses sont d'une efficacité redoutable.



    Chronique rédigée par Hyota 69

    Fiche Technique
    Malaga: Munúa; Gámez, Cuadrado, Welligton, Manu, Juanito, Xavi Torres, Duda (Luque, 76'), Fernando (Valdo, 45'), Obinha et Baha (Forestieri, 56')

    FC Barcelone: Valdés; Alves, Puyol, Chygrynskiy (Piqué, 55'), Abidal; Xavi, Touré (Busquets, 78'), Keita; Pedro, Messi et Henry (Ibrahimovic, 28')

    Arbitre: Delgado Ferreiro. Carton jaune J: Baha (16'); Touré (31'); Duda (67'); Piqué (69'); Welligton (69'); Ibrahimovic (69'). Carton rouge: Albert Luque (85')

    Buts: 0-1, Ibrahimovic (38') ; 0-2, Piqué (58')

    Stade: La Rosaleda



    fcbarcelonaclan
     

Partager cette page