Managers et cadres dirigeants animés par la passion du sport

Discussion dans 'Faits divers' créé par Med Omar, 19 Février 2014.

  1. Med Omar

    Med Omar MoUl DéTaILS-GaRoU PiPaS Membre du personnel

    J'aime reçus:
    813
    Points:
    113
    Managers et cadres dirigeants animés par la passion du sport

    Pratiquer du sport contribue au développement personnel. Audace, dépassement de soi…, des qualités qu’on trouve aussi bien chez les sportifs que chez les managers.
    [​IMG]
    Ce ne sont ni des Guerrouj, ni des Eddy Merckx et pourtant ils sont animés par la passion du sport. Eux, ce sont des managers et cadres qui ont cette même volonté d’entreprendre des activités sportives d’endurance. Par exemple, Mounir Essaygh, PDG du Groupe M2M, participe chaque année au multi raid, la Transmarocaine, qui fait appel à des capacités d’endurance de haut niveau. Il en est à sa 8e participation et il ne s’en lasse pas. William Simoncelli, DG de Carré Immobilier, participe quant à lui au Marathon des sables. «J’en suis à ma deuxième année et j’ai pu lors de la dernière édition occuper une place plus qu’honorable parmi les professionnels du marathon», souligne t-il.
    Comment font-ils alors pour concilier entre activité sportive et travail ? «Chaque activité a ses horaires. En ce qui me concerne, les entraînements se font très tôt le matin, entre midi et deux et en fin de journée mais aussi les week-ends et les jours fériés pour les longues sorties. Le travail est important ; on y consacre beaucoup d’énergie. Par conséquent, chacun a besoin de cultiver un jardin secret de manière à pouvoir se ressourcer et retrouver de l’énergie», explique M. Essaygh,.
    Pour sa part, Bouchra Baibanou, cadre au ministère de l’équipement et alpiniste de passion, a déjà quelques sommets à son tableau de chasse (Kilimandjaro, Toubkal, le Mont Blanc, ElBrouz et l’Aconcagua). Elle ne compte pas s’arrêter pour autant. «Sans une bonne dose d’audace, je ne pouvais arriver à mes objectifs», souligne-t-elle.



    La crainte de l’échec ? Connais pas
    Toutes ces personnes ont un point commun : l’abnégation et le sens du dépassement de soi. La crainte de l’échec, ils ne la connaissent pas. «Même si je n’ai pas réussi à atteindre le plus haut sommet de l’Amérique du Sud la première fois, cela ne m’a pas découragé. J’ai pu le faire quelques mois plus tard», souligne Mme Baibanou.
    C’est toujours cette envie d’aller en avant, à la quête de la pensée positive dans la vie comme au travail. En somme, un esprit sain dans un corps sain. «Il est clair que l’activité sportive apporte un plus au développement personnel de l’individu. Des qualités comme la curiosité, l’humilité, l’abnégation… on en a besoin aussi bien dans la sphère professionnelle que privée», commente M. Simoncelli.
    Mohamed Zarqaoui, Gynécologue obstétricien, féru des raids multi sports, résume sa passion pour les défis sportifs en reprenant une citation du philosophe Omar Al Khayyam qui dit que dans la vie, il existe deux dimensions : la longueur qui se mesure par le temps et l’épaisseur qui se mesure par les passions. Alors, autant la vivre en épaisseur.
    Brahim Habriche. La Vie éco
    www.lavieeco.com
     
    hidayati aime ça.

Partager cette page