Manchester ne doute plus: le dix-neuvième titre est en route

Discussion dans 'Angleterre' créé par simo160, 9 Mai 2011.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]



    Leur succès sur Chelsea leur a ouvert une voie royale : les Red Devils se voient déjà inscrire leur nom au palmarès de la Premier League pour la dix-neuvième fois de leur histoire. Une performance qui leur permettra de prendre l'avantage sur leurs rivaux de Liverpool.

    Arracher un point samedi à Blackburn, ou lors de la réception de Blackpool à Old Trafford le dimanche suivant. Pour les Mancuniens, la satisfaction de cette unique condition qui les empêche d'être d'ores et déjà sacrés champions d'Angleterre ne fait aucun doute. Alors les Red Devils savourent. Ils savourent sur la pelouse d'Old Trafford, où Sir Alex Ferguson les a rejoints dès le coup de sifflet validant leur victoire décisive sur Chelsea, ils savourent devant les micros.

    Passer devant Liverpool en termes de titres remportés ? "Inimaginable il y a quinze ou vingt ans", assure Ryan Giggs, une nouvelle fois déterminant dimanche. Il y a dix-huit ans exactement, Sir Alex Ferguson lançait pourtant les Mancuniens sur cette voie, en offrant à Manchester United son huitième sacre. Le voisin honni en comptait déjà dix-huit, le rapport de force est désormais inversé. Un résultat "fantastique" pour le technicien écossais, enfin parvenu à "faire descendre Liverpool de son perchoir".

    Et maintenant, la C1

    Cette phrase qui a longtemps poursuivi Ferguson prend enfin tout son sens. Cette volonté accomplie, la déclaration s'évanouira peu à peu. Restera alors "un grand accomplissement", comme le souligne Ryan Giggs. "Cela a pris du temps de bâtir les fondations du club, rappelle Ferguson, et après le premier titre, nous avons continué de progresser, encore et encore." Au point de marquer l'histoire du football anglais, à la faveur d'un succès "mérité" selon le vaincu Carlo Ancelotti, avant de s'attaquer à l'Europe.


    Car si les Red Devils dominent sur la scène nationale, les Reds restent devant en dehors des frontières britanniques (5 succès en Ligue des champions contre 3). Mais là encore, l'avance liverpuldienne se réduit comme peau de chagrin. Le 28 mai, à Wembley, les Mancuniens disputeront contre le FC Barcelone leur troisième finale de C1 en quatre ans. Et ce ne sont pas les deux dernières journées de Premier League qui devraient perturber la préparation de ce rendez-vous.


    Eurosport
     

Partager cette page