Manchester United est toujours là

Discussion dans 'Angleterre' créé par simo160, 23 Janvier 2012.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Deux heures après la victoire de City face à Tottenham, Manchester United a répondu à son voisin en allant faire la loi sur la pelouse d'Arsenal (1-2). Un succès ô combien précieux pour les hommes de Ferguson, qui restent à trois longueurs de la tête. Arsenal pointe à cinq points de Chelsea (4e).

    Manchester City et Mario Balotelli n'ont pas encore tué le Championnat d'Angleterre. Dimanche, le penalty victorieux de l'Italien a simplement écarté Tottenham de la course (3-2), mais pas Manchester United, qui s'est imposé à l'Emirates Stadium (1-2) en clôture de la 22e journée de Premier League. Les hommes de Sir Alex Ferguson restent à trois longueurs du voisin mancunien et sont plus que jamais clients à leur propre succession. Dimanche, les champions d'Angleterre n'ont pas autant maîtrisé les débats qu'en août dernier où, au terme d'un match surréaliste, ils avaient écrabouillé les Gunners sur le score de 8-2. Mais les trois points décrochés à Londres pèseront peut-être lourd dans la balance en mai.


    Sans Paul Scholes, laissé sur le banc, Manchester United a commencé par maîtriser les débats lors de la première période. Sans Paul Scholes mais avec Ryan Giggs. C'est d'ailleurs sur un centre magnifique du Gallois que Valencia a ouvert le score (0-1, 45+1). Juste avant la pause. Et quelques minutes après deux tentatives de Giggs (23e) et de Nani (35e) sur lesquelles Wojciech Szczesny s'est interposé.

    RVP égalise, Arsenal s'endort

    En-dedans lors du premier acte, les Gunners, privés de Thierry Henry (mollet), se sont réveillés au retour des vestiaires. A l'image de Robin van Persie, qui a commencé par se créer une occasion énorme... vendangée comme rarement (51e). Pour se faire pardonner, le Néerlandais a remis les deux équipes à égalité sur une frappe croisée du gauche (1-1, 71e). Récompense méritée pour les coéquipiers de d'Oxlade-Chamberlain - titularisé pour la première fois en Premier League et plutôt bon avant de céder sa place à Andrei Arshavin. Mais plutôt que de révolter les Gunners, ce 19e but de RVP les a endormis. MU en a profité sur une action initiée par Valencia. Welbeck, qui avait vu l'une de ses tentatives repoussée sur la ligne par Mertesacker (64e), a pris sa revanche sur un raid de l'Equatorien (1-2, 81e), offrant ainsi un succès important à des Red Devils qui restent collés aux basques des Citizens. Vivement la suite !


    Eurosport
     

Partager cette page