Manchester United, tête couronnée

Discussion dans 'Angleterre' créé par simo160, 17 Mai 2011.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Manchester United a remporté son 19e titre de champion d'Angleterre en arrachant le point du nul à Blackburn (1-1), lors de la 37e journée. Les Red Devils ne peuvent plus être rejoints par Chelsea. Avec ce 4e sacre en cinq ans, les Mancuniens dépassent Liverpool (18 titres) qui partageait le record.

    Les Diables Rouges sont au septième ciel. Grâce au point ramené de Blackburn (1-1), Sir Alex Ferguson et ses hommes remportent leur 19e titre de champion d’Angleterre. MU trône désormais seul au palmarès du football anglais et ce, devant l’ennemi juré du Liverpool FC (18 titres). Le stade d’Ewood Park (à 50 kilomètres de Manchester), a été pris d’assaut par des supporters de MU venus en voisins pour un sacre annoncé, après avoir racheté des billets à prix d’or aux fans des Rovers. Dans un stade rouge d'ivresse, des banderoles ont été brandies, dont une reprenant la phrase célèbre de prononcée par Ferguson au début de son règne (27 titres, dont 12 couronnes gagnées par l'Ecossais): "Nous allons faire descendre Liverpool de son ****** (sic) de perchoir". C'est fait. L'histoire parle aujourd'hui pour les Red Devils. Et dire qu’en 1986, lorsque Sir Alex Ferguson a pris les manettes de United, Liverpool régnait d’une main de maître sur le pays qui a inventé le football, avec seize couronnes contre sept !

    Ce match nul (1-1) obtenu à Ewood Park résume bien la saison de Manchester United. Un colosse à Old Trafford, aux pieds d'argile à l'extérieur (à l'aller, MU avait écrasé les Rovers 7-1). Deux chiffres pour exprimer cette idée: avec 14 victoires d'affilée en championnat à domicile, Manchester a égalé le record de Newcastle (et pourrait le battre contre Blackpool lors de la dernière journée). Mais dans le même temps, MU est le champion qui a gagné le moins de matches à l'extérieur, depuis Liverpool (1975-76), avec seulement cinq succès loin de ses bases.

    Et maintenant, le Barça


    A Ewood Park, après avoir déroulé pendant le premier quart d'heure dans une ambiance rappelant son "Théâtre des rêves", avec notamment une barre de Nani (4e), les Red Devils ont été rattrapés par leurs vieux démons à l'extérieur. Leur défense, friable (surtout sans Van der Sar) a pris l'eau dès les premières incursions des Rovers (20e, 1-0, but d'Emerton suite à une hésitation du gardien remplaçant). Manchester s'est fait peur, souvent, comme sur cette barre transversale d'Olsson (65e). Et c'est finalement l'ancien gardien de l'Angleterre Robinson qui a donné le titre aux Diables Rouges, en attrapant le pied de Chicharito, dans la surface, alors que le Mexicain avait poussé son ballon trop loin. Rooney ne s'est pas fait prier pour transformer le penalty (73e, 1-1).

    Comme le Milan AC en Serie A (0-0 face à la Roma) ou le Barça en Liga (1-1 à Levante), United remporte son championnat au terme d'un match nul et d'un spectacle moyen. Mais qu'importe. Les hommes de Sir Alex Ferguson peuvent désormais se concentrer sur la finale de la Ligue des Champions, face au Barcelone de Pep Guardiola, le 28 mai à Wembley. Pour transformer ce titre en accomplissement, comme en 1999.


    Eurosport
     

Partager cette page