Manchester Utd subit sa première défaite de la saison

Discussion dans 'Angleterre' créé par simo160, 5 Février 2011.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Manchester Utd qui subit sa première défaite de la saison en tombant chez la lanterne rouge Wolverhampton (2-1). Arsenal qui concède le nul à Newcastle (4-4) après avoir mené 4-0. Un quadruplé de Saha, un triplé de Tevez. Et 41 buts marqués en 8 rencontres. Samedi, l'Angleterre est devenue dingue.

    Samedi après-midi, un déluge s'est abattu sur l'Angleterre. Le ciel était dégagé. Mais la 26e journée de Premier League a donné lieu à une pluie de buts : 41 ont déjà été inscrits lors des huit premiers matches. Une journée de dingues, jusqu'à son ultime match, au cours duquel Manchester United a subi sa première défaite de la saison... sur la pelouse de la lanterne rouge, Wolverhampton (2-1). Un autre jour, on aurait pu parler de surprise, mais la Premier League avait décidé de défier toute logique samedi. Vu ce qui venait de se produire deux heures plus tôt, MU aurait dû se méfier.

    Car avant la sortie de route du leader, ce 26e acte avait débuté de façon irréelle. Notamment à Newcastle. Le public de Saint James' Park a eu droit à un scénario renversant, digne d'un Hitchcock. Au bout de vingt-six minutes, Arsenal y menait 4-0. En quatre éclairs, les Gunners avaient fait plier la défense des Magpies. Grâce à Walcott (1re), Djourou (3e) et Van Persie (10e et 26e), ils pensaient bien tenir leur huitième succès de la saison à l'extérieur. Et revenir provisoirement à deux longueurs de Manchester United, qui se rend à Wolverhampton en fin d'après-midi. L'expulsion d'Abou Diaby au retour des vestiaires les a ramenés sur terre. Pour ne pas avoir su maîtriser ses nerfs face au tacle assassin de Barton, le milieu de terrain français a laissé ses partenaires en infériorité numérique (50e). La défense d'Arsenal venait juste de perdre Djourou, sorti sur blessure (48e).

    Et Arsenal s'effondra...

    Résultats : les Gunners ont craqué face à l'engagement physique des Magpies. Ils ont encaissé quatre buts lors des vingt-deux dernières minutes. Arsène Wenger trouvera sans doute beaucoup à redire sur l'arbitrage... Le manager français le sait : son équipe a perdu deux points précieux dans la course au titre. Paradoxalement, les Gunners en ont pourtant repris un à Manchester. Les Red Devils semblaient pourtant partis pour un match tranquille lorsque Nani a ouvert le score dès la troisième minute. Mais par la suite, les joueurs de Ferguson sont passés complètement au travers. Elokobi et Doyle ont permis aux Wolves de virer en tête à la pause (2-1). Plus rien n'allait être marqué lors des 45 dernières minutes au cours desquelles les Mancuniens ont complètement déjoué.


    Le public de Molineaux a été gâté. Il n'est pas le seul. Celui de Goodison Park a assisté au festival offensif d'Everton face à Blackpool (5-3). Cette victoire - la première depuis quatre rencontres -, les Toffees la doivent à Louis Saha. Déjà buteur face à Arsenal le week-end dernier, le Français s'est cette fois offert un quadruplé (22e, 47e, 76e et 84e). A Manchester, un autre attaquant a fait parler la poudre face à West Bromwich (3-0). Il s'appelle Carlos Tevez. L'Argentin a fêté dignement son vingt-septième anniversaire en signant un hat-trick qui a offert les trois points à City. Avec dix-huit buts au compteur, il n'est plus qu'à une unité de Dimitar Berbatov. Et voilà City revenu à une longueur d'Arsenal.

    Ce championnat d'Angleterre est fou. Complètement fou. Tottenham entend bien y jouer un rôle, jusqu'au bout. Si le public de White Hart Lane a été le moins gâté de l'après-midi, avec seulement trois buts (une vraie misère dans ce contexte...), il a vu ce qu'il voulait voir: une victoire de ses Spurs. Avec juste ce qu'il faut d'émotion puisque les joueurs d'Harry Redknapp ont arraché la victoire à la dernière minute face à Bolton, grâce à un but de Nico Kranjcar. Un but qui vaut cher, puisqu'il permet à Tottenham de rester au contact de Chelsea pour la Ligue des champions. Mais quel après-midi !


    Eurosport
     

Partager cette page