Marée noire : la Louisiane à l'aube d'une nouvelle catastrophe

Discussion dans 'Info du monde' créé par @@@, 30 Avril 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]


    La nappe de pétrole échappée d’une plateforme pétrolière du golfe du Mexique a atteint les côtes américaines. Le président Barack Obama a promis d’engager tous les moyens disponibles pour lutter contre la marée noire qui s'annonce comme l'une des plus graves de l'histoire américaine. Après l'ouragan Katrina de 2005, le sud des États-Unis, et la Louisiane en particulier, s'apprête donc à subir une nouvelle catastrophe.

    Les images satellites ne s’y trompaient pas : la marée noire progressait tout droit vers les côtes de la Louisiane. Jeudi 29 avril dans la soirée, le pétrole a commencé à toucher les plages. Le président du comté de Plaquemines, Billy Nungesser, a confirmé qu'une nappe brillante avait touché les terres côtières près de l'embouchure du fleuve Mississippi. Le gouverneur de Louisiane Bobby Jindal a déclaré l'état d'urgence.

    Après avoir été ravagée par l’ouragan Katrina à l’été 2005, la Louisiane pourrait être désormais victime de la pire catastrophe écologique de ces dernières années. En cause : une plateforme pétrolière qui a sombré dans le golfe du Mexique le 22 avril dernier, après une explosion et un incendie.

    Elle contenait 2,6 millions de litres de pétrole et extrayait près de 1,27 million de litres par jour. Onze personnes sont portées disparues. Une nappe de pétrole de 1 550 km2 s’en est échappée.






    http://www.jeuneafrique.com/Article...iane-a-l-aube-d-une-nouvelle-catastrophe.html
     
  2. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Louisiane: une autre plateforme chavire



    Une plateforme mobile de forage s'est renversée dans un canal de Louisiane (sud des Etats-Unis) aujourd'hui sans qu'aucune fuite de pétrole n'ait été constatée pour le moment, ont annoncé les garde-côtes qui disent être à pied d'oeuvre pour sécuriser l'installation.

    "Les garde-côtes se sont rendus sur le lieu où une plateforme mobile de forage s'est renversée, sur le canal Charenton, au sud de l'autoroute 90", au sud-ouest de La Nouvelle-Orléans, est-il précisé dans un communiqué. "Aucun blessé n'est à déplorer (...). Les causes de l'incident sont encore inconnues", est-il également expliqué.

    Les autorités soulignent par ailleurs que la plateforme "a une capacité d'environ 75.700 litres de diesel", mais elles disent ignorer la quantité de pétrole "à bord de l'installation au moment de l'incident". Toutefois, selon les enquêteurs dépêchés sur place, "aucune fuite n'a été constatée".

    Par mesure de précaution, un périmètre de sécurité d'environ 900 mètres a été érigé de chaque côté du lieu de l'incident.





    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...23-louisiane-une-autre-plateforme-chavire.php
     
  3. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Marée noire : quatre Etats déclarent l'état d'urgence


    Les premières plaques de pétrole libérées par le naufrage d'une plateforme pétrolière ont atteint les côtes de la Louisiane vendredi. La Floride s'attend à être touchée lundi.

    La marée noire émanant de la plateforme pétrolière qui a sombré le 22 avril a atteint vendredi soir le delta du Mississippi en Louisiane, berceau d'un écosystème fragile où vivent de nombreux oiseaux aquatiques. La nappe d'hydrocarbures, gigantesque, devrait par la suite toucher les côtes de la Floride lundi. Avec 800.000 litres de pétrole s'échappant chaque jour de la plateforme Deepwater Horizon, la catastrophe pourrait dépasser en ampleur celle de l'Exxon Valdez, la pire de l'histoire américaine. Le pétrolier, qui s'était échoué en 1989 sur les côtes de l'Alaska, avait déversé plus de 40 millions de litres de pétrole sur une distance de 1.300 km.

    Alors que six millions de litres de brut se seraient déjà déversés, les garde-côtes américains estiment que la fuite actuelle pourrait encore s'aggraver, rapporte samedi le journal The Mobile Press-Register.Selon le quotidien, qui cite un rapport confidentiel de la National Oceanic and Atmospheric Administration, deux nouvelles fuites ont été découvertes dans la colonne montante de la plateforme. Le volume de pétrole déversé dans la mer pourrait de ce fait se voir multiplié par dix, précise le journal.

    Samedi, l'Alabama et le Mississippi ont suivi l'exemple de la Lousiane et de la Floride en déclarant l'état d'urgence. A l'échelle fédérale, la marée noire avait été décrétée jeudi «catastrophe nationale». Ce dispositif doit permettre d'utiliser des moyens supplémentaires, notamment de dépollution, venant de tout le pays.


    Les images de l'incendie de la plateforme:






    http://www.lefigaro.fr/internationa...-menaces-par-une-gigantesque-maree-noire-.php
     

Partager cette page