Marche à Rabat de l’Union syndicale des fonctionnaires

Discussion dans 'Info du bled' créé par titegazelle, 7 Février 2014.

  1. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    [​IMG]


    Des fonctionnaires du secteur public et des employés des collectivités locales et des établissements publics à caractère administratif, ont participé, jeudi à Rabat, à une manifestation.


    Cette manifestation de protestation s'est déroulée à l’appel de l’Union syndicale des fonctionnaires (USF), relevant de l’Union marocaine du travail (courant démocratique), pour réclamer le respect des acquis et des droits de cette catégorie de salariés ainsi que l’amélioration de ses conditions sociales.

    La marche, qui s’est ébranlée de la place Bab Al Had avant d’emprunter le boulevard Mohammed V pour se diriger vers le siège du Parlement, a connu la participation des représentants dans différentes provinces de la Fédération nationale de la fonction publique, de la Fédération nationale des fonctionnaires et ouvriers des collectivités locales, de la Fédération nationale de l’enseignement et de la fédération nationale du secteur agricole, outre des coordinations des chômeurs et des enseignants titulaires de licence.

    Les participants à cette marche, qui scandaient des slogans et brandissaient des banderoles, ont réclamé notamment ''une réforme des régimes de retraite qui préserve les acquis et assure une pension garantissant une vie digne pour l’ensemble des citoyens'' et ''l'utilisation des fonds des caisses de retraite pour la réalisation de projets d’habitat au profit des salariés conformément à l’accord de 26 avril 2011'', outre la défense de l’ensemble des droits des ouvriers agricoles et la mise en œuvre complète de l’accord de 26 avril.

    Ils ont, de même, exprimé leur rejet de l’augmentation de l’âge de la retraite, la hausse des prix, la réduction des pensions, et l’atteinte au pouvoir d’achat des citoyens.

    Le secrétaire général de l'USF, Abderrahim Handouf, s’est indigné, dans un communiqué lu au terme de la manifestation, de ''l’absence de négociations collectives effectives, sérieuses et responsables ( ), particulièrement dans le sillage du refus du gouvernement d’appliquer nombre de clauses de l’accord de 26 avril 2011'', ainsi que ''l’atteinte continue aux acquis de la classe laborieuse et les attaques contre les libertés syndicales à travers la répression de plusieurs mouvements de protestation'' et ''les prélèvements sur les salaires des fonctionnaires grévistes''.

    Le communiqué a réitéré ''l’appui aux actions des coordinations nationales des fonctionnaires au sein des administrations publiques et des collectivités locales, des enseignants titulaires de licence et des porteurs de diplômes de master et technique et qui réclament leur admission aux échelles 10 et 11 sans concours'', outre ''la solidarité totale avec les mouvements de chômeurs et des cadres supérieurs titulaires de licences en chômage dans leurs revendications justes relatives à l’intégration directe et globale au sein de la fonction publique''.


    Le communiqué a dénoncé ''les violations quotidiennes du code de travail et des libertés syndicales dans le secteur privé et la fermeture de plusieurs entreprises de manière illégale'', exhortant le mouvement syndical ''à unifier les rangs et les actions pour contrecarrer l’offensive contre les droits, les acquis et les libertés syndicales, l’instauration d’une négociation réelle, et la satisfaction des revendications pressentes de la classe ouvrière marocaine''.

    Le communiqué a lancé un appel à tous les démocrates, les syndicalistes, les syndicats militants et les chômeurs les exhortant à ''intensifier leurs efforts et à unifier leurs rangs et leurs actions pour un mouvement de militantisme permettant de promouvoir la situation de la classe ouvrière et l’ensemble des catégories populaires (fonctionnaires, ouvriers, agriculteurs, étudiants et chômeurs)''.


    Crédit image : Marche de l'UMT à Rabat du syndicat des fonctionnaires en protestation contre la vie chère | Ph: Idrissi Mohsine

    MAP / 07.02.2014 : 09h09
    Marche à Rabat de l’Union syndicale des fonctionnaires | Portail Menara.ma
     
  2. popo40

    popo40 Accro

    J'aime reçus:
    384
    Points:
    83
    un corps de métier qui fera mieux de se faire tout petit, le nombre de ces derniers peu facilement se diviser en deux pour ne laisser que l'élite capable de travailler 2 heures sur 8.
    le seul moment et endroit ou ils s'agitent c'est durant les manifestations, si seulement ils dégageaient la même énergie notre administration dépassera celle de la suède.
    nul besoin de rallier cette cause au chômeurs ouvriers et agriculteurs.
     

Partager cette page