Maroc : AMDH refuse tous financement américain

Discussion dans 'Scooooop' créé par imadici, 3 Mars 2007.

  1. imadici

    imadici Pr. Ìpşø Fąċŧǿ...

    J'aime reçus:
    14
    Points:
    18
    Maroc : AMDH refuse tous financement américain

    Pourquoi l’AMDH a-t-elle récemment refusé un financement américain ?
    Ce qui s’est passé en réalité c’est que l’AMDH a refusé le financement, bien que partiel et minoritaire de l’activité du réseau marocain pour la supervision des élections 2007, par le National Democratic Institute (NDI) qui est proche de l’administration américaine. L’AMDH est une association qui défend fermement les Droits Humains dans leur universalité y compris les droits des peuples à l’autodétermination ; or, de nos jours, c’est l’impérialisme américain qui est le principal danger pour ce droit, acquis de haute lutte par les peuples du monde suite à la Deuxième Guerre mondiale. En outre, sous couvert de lutte anti-terroriste, l’administration américaine est en train d’opérer une régression, même au niveau des droits politiques et civils.



    [​IMG]

    Voilà ce qui explique notre refus de tout financement américain, qu’il provienne directement de l’Etat américain et de ses agences spécialisées ou des ONG qui servent d’instruments pour la mise en œuvre de la politique officielle du gouvernement américain.
    Vous avez déclaré, il y a quelques semaines, que les USA cherchent à vous infiltrer. Comment ça et à quelle fin ?
    J’ai déclaré que l’administration américaine cherche par tous les moyens à s’infiltrer dans la société civile marocaine et donc à obtenir les faveurs de notre peuple qui, dans son écrasante majorité, refuse sa politique extérieure. Cette infiltration s’opère par le biais de l’aide au développement à des associations qui manquent de vigilance ou qui sont peu regardantes, l’objectif des Etats-Unis étant de normaliser les relations avec un peuple qui déteste les choix de son gouvernement en matière de politique extérieure.

    Est-ce qu’on peut considérer l’aide américaine comme un cadeau empoisonné aux ONG marocaines ?
    C’est effectivement un cadeau empoisonné pour les ONG sérieuses qui pensent servir une bonne cause en acceptant l’aide américaine mais qui finissent par perdre leur âme et par être discréditées. Imaginez un instant que l’AMDH accepte l’aide de l’administration américaine ,ou des ONG américaines qui en sont proches, et c’en est fini de notre crédibilité.
    C’est cette analyse qui a poussé l’AMDH et cinq autres organisations de la société civile (le Syndicat National de la Presse , l’Union des Ecrivains du Maroc, la Coalition Marocaine pour la Culture et les arts, l’Association Marocaine de Soutien à la lutte Palestinienne et le Groupe d’Action National pour le Soutien à l’Irak et la Palestine ) à initier une pétition pour le boycott de l’ambassade US au Maroc et des activités de l’administration américaine dans notre pays.

    Vous considérez-vous donc comme un anti-américain ?
    Non, c’est ridicule. Comment des défenseurs des droits humains peuvent-ils être anti-américain, anti-français, anti-espagnols ou anti-algériens ? Les défenseurs des droits humains prônent partout l’amitié entre les peuples et combattent tous les chauvinismes. Par contre, et cela nous le crions haut et fort, nous sommes des anti-impérialistes conséquents ; nous sommes contre l’impérialisme américain. Grâce à cette vision et tout en identifiant le véritable ennemi des droits humains, nous barrons la voie à ceux qui cherchent, par ignorance ou pour des raisons politiques connues, à faire l’amalgame entre peuple américain et impérialisme américain. C’est d’ailleurs pour cela que nous nous opposons dans les manifestations à tout slogan qui va dans ce sens comme ceux considérant que “l’ennemi est l’Amérique” (au lieu de l’impérialisme américain) et qui de ce fait réclament “la mort de l’Amérique”. Pour tout dire sur ce point, je me sens mille fois plus proche des pacifistes américains luttant pour la fin de l’occupation de l’Irak que de certains marocains qui, au nom de la lutte antiterroriste, violent les droits humains de leur peuple tout en se faisant tout petits devant le seigneur américain.

    Comment expliquez-vous que la plupart des régimes arabes considèrent les USA comme un pays “ami” alors que leurs peuples sont de plus en plus anti-américains ?
    Les régimes arabes n’ont pas de soutien populaire, et ils cherchent confort et appui auprès de l’administration américaine qui est leur " ami ", même si pour cette administration pragmatique il n’y a pas d’ami durable, il n’y a que des intérêts durables, qui font que l’ami d’aujourd’hui peut se transformer demain en ennemi et vice-versa. Parallèlement à cette relation dont les causes sont devenues limpides pour tout le monde, il y a l’anti-américanisme des peuples qui s’explique par le “bafouement” de leur dignité dont est responsable l’empire US. Il y a un sentiment de “hogra” qui est ressenti devant ce qui se passe en Irak, en Palestine, au Liban , en Afghanistan, en Somalie ; … Reste à expliquer pourquoi l’anti-impérialisme se manifeste plutôt à travers l’anti-américanisme? Je pense que l’idéologie intégriste, très répandue de nos jours, y est pour beaucoup à un moment où nombre de démocrates ont négligé le combat anti-impérialiste.

    Source: Lejournal-hebdo.com
     

Partager cette page