MAROC # CAMEROUN ANNULE (TWANSSA DIMA KHARJINE LINA F 3OUDNA)

Discussion dans 'Autres Sports' créé par FoX, 14 Novembre 2005.

  1. FoX

    FoX حديدان آل نهيان Membre du personnel

    J'aime reçus:
    164
    Points:
    63
    Philippe Troussier n'aura, décidement, pas la chance de voir évoluer l'équipe nationale comme il le souhaitait face au Cameroun. En effet cette rencontre amicale n'aura pas lieu en raison des violences qui ont envahi différentes banlieues de l'Hexagone.

    Prévu initialement à Evry, le match devait se tenir à Charlety , en banlieue parisienne, le 15 novembre mais il fut finalement annulé. Les organisateurs, ont semble-t-il, eu quelques appréhensions après l'interruption d'une autre rencontre amicale entre la Tunisie et la RD du CONGO suite à l'envahissement du terrain par le public dans ce même stade où était prévue la rencontre Maroc -Cameroun.

    C'est à la demande des deux fédérations et des organisateurs que le match fut annulé. Vendredi, le match Tunisie-RD Congo fut arrêté à la 65eme minute de jeu après quelques incidents et l'envahissement du terrain par des spectateurs alors que les congolais menaient 2-1.

    Des joueurs ont été victimes de coups de la part de ces supporters et les deux équipes ont quitté le terrain avant la fin de la rencontre. Il est vrai que l'absence d'agents de sécurité et l'exiguïté du stade ont provoqué ces agissements et l'envahissement du terrain. C'est ce qui poussa les fédérations marocaine et camerounaise à annuler leur rencontre .

    Claude Leroy et Roger Lemerre ont, bien entendu, regretté de tels incidents qui ne leur ont pas permis de tirer les conclusions qui s'imposaient après cette rencontre amicale. Profitant d'une trêve, plusieurs équipes nationales africaines dont le Maroc se trouvent actuellement en France dans le cadre de leur préparation pour la CAN 2006.

    Malheureusement les troubles qui frappent les centres urbains en France ont perturbé cette préparation, à l'image aussi de la rencontre amicale RD Congo -Lybie qui se déroulera à huis clos afin de prévenir tout débordement du même genre que celui de vendredi à Charlety.

    Philippe Troussier n'aura donc pas la possibilité de voir de plus près ses joueurs qui ont tous répondu à son appel.

    Finalement on se demande si le choix de l'hexagone était judicieux compte tenu de la situation explosive qui y régnait. Il était évident que les autorités françaises allaient interdire les manifestations sportives susceptibles d'attirer la grande foule, en particulier les jeunes des banlieues, auteurs des violences.

    Il restera au nouveau coach des Lions de l'Atlas de revoir son programme pour cette préparation à la CAN 2006 qui ne s'annonce pas de tout repos pour un onze qui aura bien du mal à retrouver sa sérénité après avoir plongé dans le doute au lendemain de notre élimination à la Coupe du Monde par la Tunisie.


    SOURCE : LE MATIN
     

Partager cette page