Maroc-France: déclaration commune (appui français au statut avancé)

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 28 Septembre 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Le Maroc et la France ont réaffirmé mardi, "le caractère stratégique" de leur partenariat et convenu "de renforcer le dialogue politique et de sécurité, d'accentuer les coopérations au service du développement local du Maroc et de promouvoir des synergies économiques nouvelles".

    Dans une Déclaration commune diffusée au terme des travaux de la 7-ème réunion des chefs de gouvernement, tenue lundi et mardi à Rabat, les deux parties se sont félicitées "du dialogue politique et stratégique établi sur les questions d'actualité internationale ainsi que sur les perspectives d'intégration régionale au Maghreb".

    De même qu'elles se sont engagées "à renforcer leur coopération bilatérale, particulièrement en matière de lutte contre le terrorisme international, les trafics de stupéfiants, le blanchiment d'argent et l'emmigration clandestine"

    Faisant état de l'audience accordée par SM le Roi Mohammed VI au Premier ministre français, M. Dominique de Villepin, qui lui a transmis "un message d'amitié" du chef de l'Etat, M. Jacques Chirac, le document souligne qu'à la lumière des priorités de l'Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), lancée par le Souverain, les deux Premiers ministres ont loué "les avancées de la coopération maroco-française dans les domaines prioritaires" de l'emploi, de l'éducation, de la santé, de l'habitat social, des transports et des infrastructures ainsi que du développement du programme d'électrification rurale, d'eau et d'assainissement.

    Ces progrès ont été illustrés par la signature, ce mardi, d'arrangements et de conventions de financement d'un montant global de plus de 100 millions d'euros, indique la Déclaration. Les Premiers ministres ont décidé à ce titre, de renforcer et de promouvoir les coopérations publiques et décentralisées, portant sur le développement local et la réduction des disparités sociales et géographiques, à savoir le développement des capacités de maîtrise d'ouvrage des collectivités locales, la déconcentration des services de santé et d'éducation, l'accompagnement social des politiques de relogement, ainsi que l'expertise sur la politique de la ville.

    Ils ont en outre, convenu de poursuivre les efforts engagés avec succès et de renforcer la coopération bilatérale, notamment par la confirmation du niveau d'engagement de l'Agence Française de Développement, dans la perspective de la 8-ème réunion de haut niveau, prévue en 2006 en France, autour du thème "Investissement et pôles de compétitivité".

    Par ailleurs, la tenue du premier Forum civil du partenariat franco-marocain, annoncée par les Premiers ministres pour janvier 2006, devra permettre une plus grande implication des collectivités locales, des opérateurs économiques et des acteurs associatifs des deux pays dans la réalisation de projets concrets au service des populations et des territoires.

    Au plan économique, ajoute le document, les deux Premiers ministres se sont félicités de la mise en place du fonds de restructuration financière, qui offre un soutien complémentaire à l'effort global du gouvernement marocain en matière de mise à niveau des PME-PMI, appelant à une réflexion des chefs d'entreprise marocains et français, sur " la dynamisation des échanges économiques, notamment entre secteurs porteurs de l'économie marocaine et pôles de compétitivité français ".


    Ils ont également salué la signature de nombreux accords de partenariat entre opérateurs publics et privés des deux pays, considérant que la diversité de ces opérations constitue "un signe très positif de la densité des échanges". Sur un autre plan, ils se sont félicités de la conclusion de l'accord de financement du projet conjoint de télévision bilingue français-arabe à vocation internationale, "Medi l Sat", ainsi que des coopérations et initiatives engagées à l'occasion de la célébration du cinquantième anniversaire de l'Indépendance du Royaume.

    Au niveau multinational, le Maroc et la France se félicitent du dialogue politique et stratégique établi sur les questions d'actualité internationale ainsi que sur les perspectives d'intégration régionale au Maghreb, exprimant leur volonté commune à contribuer aux actions visant le développement du continent africain, notamment à travers des coopérations tripartites.

    A la veille du dixième anniversaire du processus de Barcelone, les deux pays, ajoute la Déclaration commune, réaffirment enfin leur détermination à oeuvrer au renforcement de la perspective euro-méditerranéenne, avant de mettre en exergue la conclusion du plan d'action "nouveau voisinage " UE/Maroc qui ouvre la voie à la mise en oeuvre du "statut avancé".


    MAP.
     

Partager cette page