Maroc-France : de gros contrats au menu

Discussion dans 'Info du bled' créé par omarigno, 12 Décembre 2006.

  1. omarigno

    omarigno Visiteur

    J'aime reçus:
    23
    Points:
    0
    [​IMG]

    Le Premier ministre Driss Jettou et le président français Jacques Chirac lors d’une précédente visiteC'est aujourd'hui, lundi 11 décembre 2006 que la commission mixte maroco-française entame ses travaux à Paris sous la présidence de Driss Jettou et Dominique de Villepin. Plusieurs conventions et projets à caractère économique seront signés à cette occasion.


    Au programme aujourd'hui et demain du séjour marathonien en France du Premier ministre, Driss Jettou, plusieurs conventions qui seront signées dans le cadre de la huitième réunion de haut niveau des chefs de gouvernement du Maroc et de la France. Au-delà des rencontres officielles prévues (M. Jettou sera reçu à l'Elysée et à Matignon), de gros contrats sont en instance de signature. Entre autres, la lettre d'intention concernant l'achat de 20 Airbus A 320 par la compagnie Atlas Blue, l'attribution à Bouygues de la construction du port roulier de Tanger Med (le montant sera dévoilé aujourd'hui) par l'Agence spéciale Tanger-Méditerranée. Projet également attendu, l'attribution du contrat de construction de la Centrale thermosolaire d'Aïn Béni Mathar au consortium franco-espagnol Abener/Alstom par l'Office national de l'électricité ou encore l'adjudication du contrat de la construction et l'exploitation de la décharge d'Oum Azza au consortium Segdema/Pizzorno.

    Dans l'ordre du jour aussi, des projets d'envergure comme celui qui sera signé entre l'ONCF et la Cegelec pour la fourniture de cinq sous-stations électriques. Un arrangement administratif relatif à la création d'un réseau ferroviaire à grande vitesse au Maroc sera aussi finalisé au niveau de l'Office. Le ministre de l'Equipement et des Transports, Karim Ghellab, l'un des six membres du gouvernement présents à cette rencontre paraphera avec son homologue français, Dominique Perben, le contrat entre Systra et l'ONCF relatif au TGV devant relier Casablanca-Marrakech et Agadir. Il sera aussi question entre les deux ministres de la Coopération en matière de sécurité routière.

    Autre projet d'infrastructures qui sera traité en marge de cette rencontre bilatérale, celui de Bouregreg. Il s'agit de divers contrats dont celui relatif à la création d'une autorité publique chargée de l'organisation des transports publics de Rabat-Salé pour l'exploitation du tramway de Rabat et du réseau de bus ainsi qu'une mission d'assistance juridique. De même, le contrat concernant le tramway de Rabat à Alstom ( 100 millions d'euros) sera évoqué durant l'entretien bilatéral entre Ghellab et Perben. A ces conventions, s'ajoute le mémorandum d'entente avec G 2C pour une étude de rationalisation de gestion de l'eau et des effluents dans le secteur industriel. Piloté par le département de Salaheddine Mezzouar, le programme prévoit la réalisation d'audits dans 30 entreprises marocaines.


    En matière de formation, un accord de création des pôles pédagogiques de référence pour la formation des enseignants du français ainsi qu'un programme d'appui à la modernisation des médias marocains. Ce dernier volet (médias) d'un montant de 2 millions d'euros sera signé entre Brigitte Giradin, ministre déléguée à la Coopération, au Développement et à la Francophonie et Mohamed Benaïssa, ministre des Affaire étrangères.


    • DNES à Paris

    Source : Aujourdhui.com
     

Partager cette page