Maroc :La pauvreté baisse d'un point par an

Discussion dans 'Info du bled' créé par @@@, 20 Octobre 2008.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    La pauvreté au Maroc est en baisse. Cette régression devrait se poursuivre durant les prochaines années, selon Ahmed Lahlimi Alami, Haut Commissaire au Plan. Plusieurs facteurs expliquent cette évolution.


    Le Maroc sur la bonne voie dans la lutte contre la pauvreté. «Si l’on se réfère à la volonté affichée par le Maroc pour lutter contre ce phénomène et pour améliorer l’enseignement et la santé, la pauvreté baissera durant les prochaines années», affirme Ahmed Lahlimi Alami, Haut Commissaire au plan. Ils sont encore 2,8 millions de personnes à vivre sous le seuil de pauvreté, selon «l’Enquête nationale sur les niveaux de vie des ménages 2007» qui avait été rendue publique en juin 2008 par le Haut Commissariat au Plan (HCP). Ainsi depuis 2001, 1,7 million de Marocains sont sortis de la pauvreté et 1,2 million ont échappé à la vulnérabilité. Le taux de pauvreté est ainsi passé de 15,3 en 2001 à 9% en 2007. Mais quels sont les facteurs qui ont contribué à cette amélioration ? «Cette baisse résulte de la croissance du revenu net disponible qui a augmenté de 5% en moyenne par an», indique M. Lahlimi Alami avant d’ajouter que: «cette amélioration a été plus importante pour les 20% des ménages les plus pauvres que les autres catégories de la population. Cependant cela n’a pas permis d’atténuer les inégalités sociales». Par ailleurs, le Haut Commissaire au Plan note que depuis 10 ans, le Maroc a réalisé un fort taux de croissance en matière de développement humain. Rappelons que l’indice de développement humain (IDH) au Maroc, mesuré par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), a connu un taux de croissance de 1,6% entre 2000 et 2006 contre 1% entre 1995 et 2000. L’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) a-t-elle eu un impact positif sur la réduction de la pauvreté ? «Nous avons pu constater que la baisse de la pauvreté a été plus importante dans les communes ciblées par l’INDH. Mais il est encore trop tôt pour évaluer son impact dans la mesure où elle ne date que de 2005», souligne le Haut Commissaire au plan. L’étude a permis de constater qu’entre 2004 et 2007, dans les communes rurales cibles, le taux pauvreté a reculé de 36 à 21%, pour enregistrer une baisse de 41 contre 28% dans le reste des communes rurales où ce taux est passé de 16,9 à 12,2%. S’agissant des projets en cours, M. Lahlilmi Alami révèle que depuis trois ans, le HCP travaille sur l’évaluation de l’impact des politiques publiques sur l’évolution de la pauvreté.
    Le Maroc, au même titre que la communauté internationale, célèbre chaque année, et ce le 17 octobre, la journée internationale de lutte contre la pauvreté. Cette journée est destinée à sensibiliser l’opinion publique à la nécessité d’éliminer la pauvreté dans tous les pays et à l’importance du droit des personnes vivant dans la pauvreté à participer à la prise de décisions les concernant.

    http://www.aujourdhui.ma/couverture-details64520.html

     

Partager cette page