Maroc : le compositeur Hassan Moufti n’est plus

Discussion dans 'Scooooop' créé par @@@, 2 Novembre 2008.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Le cinéaste et parolier Hassan Moufti est décédé samedi à Rabat, à l’âge de 73 ans, d’une longue maladie. Il avait écrit pour les plus grands chanteurs marocains.

    L'artiste Hassan Moufti, cinéaste et grand parolier de la chanson marocaine, est décédé samedi à l'hôpital Mohammed V de Rabat, à l'âge de 73 ans des suites d'une longue maladie, a rapporté la radio nationale.


    Né à Tétouan en 1935, Hassan Moufti avait rejoint au début des années cinquante l'Institut du Cinéma du Caire, où il a étudié les arts dramatiques et le cinéma. Il a travaillé comme assistant réalisateur pour plusieurs cinéastes égyptiens, dont Youssef Chahine, Salah Abou Seïf et Henry Barakat.

    De retour au Maroc, le défunt rejoint la Radiodiffusion Télévision Marocaine (RTM) où il réalise plusieurs émissions, téléfilms et télé-feuilletons. Il écrit et réalise son long métrage « Domou'e Annadam » (Les Larmes du regret) en 1982.

    Parallèlement à sa carrière de cinéaste et spécialiste de l'audiovisuel, Hassan Moufti a marqué de son empreinte la chanson marocaine en tant que grand parolier, avec des chansons de zajal interprétées par d'illustres chanteurs tels que Mohamed Mezgueldi, Abdessalam Amer, Abdelwahab Doukkali ou encore Abdelhadi Belkhiyat.

    Parmi les poèmes les plus célèbres de Hassan Moufti, citons « Marsoul Al Hob », « Ana wal ghorba » et « Telt L'khali »…

    http://www.medi1sat.com/fr/depeche.aspx?idp=1643
     

Partager cette page