Maroc-Téléphone mobile: 85 millions d'appels et 24 millions de SMS durant l'Aid El-Fi

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 22 Octobre 2008.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Rabat - Le nombre des communications au téléphone mobile durant la journée de l'Aïd El-Fitr a atteint 85 millions d'appels et 24 millions de messages SMS, provoquant une saturation temporaire des réseaux, a indiqué mardi le ministre de l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies, Ahmed Chami.


    [​IMG]

    En réponse à une question orale sur ''le problème des communications au téléphone portable durant la journée de l'Aïd El Fitr'', Chami a expliqué que, certes, les réseaux sont conçus pour un flux à haut débit, mais il s'est avéré que leur capacité a été insuffisante pour supporter le flot d'appels et de SMS constaté durant ce jour de fête.

    Dans sa réponse, a souligné qu'on ne peut concevoir une vaste infrastructure qui ne servirait que durant une ou quelques journées par an car, une telle approche alourdirait les coûts du téléphone et constituerait un fardeau pour les opérateurs qui seraient amenés à entretenir un service sans rendement stable.

    Le ministère veille, à travers l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), au respect de la qualité, qui doit correspondre aux dispositions du cahier des charges et du niveau requis et fixé pour le service offert aux abonnés, a-t-il précisé.

    Le ministre a rappelé que son département a récemment interpellé les opérateurs concernés sur les causes des dégradations intermittentes du niveau de qualité des réseaux de téléphone mobile, ainsi que sur les mesures à prendre pour parer à une telle fluctuation.

    Cette fluctuation est due à divers facteurs, notamment l'extension continue du parc abonnés, l'augmentation du trafic téléphonique en particulier durant les heures de pointe, la difficulté de couvrir certaines zones (tunnels, ponts...) et le caractère récent de la conversion à la technologie de troisième génération (3G), a expliqué le ministre.

    Les opérateurs se sont engagés à poursuivre un programme d'investissement très important, de l'ordre de 2,5 milliards DH, pour la construction de nouvelles stations et le renforcement des réseaux, précise Chami.




    Source : emarrakech.info
     

Partager cette page