Maroc-Turquie : renforcer la coopération économique

Discussion dans 'Info du bled' créé par Le_Dictateur, 17 Mai 2006.

  1. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    L'Association turque de Mersin ½uvre pour hisser les relations commerciales


    Le président de l'Association des hommes d'affaires turcs arabes de Mersin (sud), Sedat Kutlu, a exprimé la volonté des opérateurs économiques turcs d'½uvrer pour hisser les relations commerciales et économiques entre le Maroc et la Turquie au rang de l'excellence qui marque les rapports politiques des deux pays.


    "Le Maroc et la Turquie disposent de potentiels économiques et atouts complémentaires à même de renforcer davantage la coopération bilatérale et consolider les liens de partenariat entre les opérateurs des deux pays", a déclaré lundi à l'agence MAP M. Sedat qui a participé, les 26 et 27 avril dernier, à Tanger aux travaux d'un colloque sur les relations maroco-turques.

    Le colloque de Tanger, qui a connu la participation d'une pléiade d'hommes d'affaires, d'universitaires et d'acteurs de la société civile turque, a offert l'occasion de mettre en valeur les liens socio-historiques liant le Maroc à la Turquie et soulever avec les partenaires marocains les différentes questions à même de développer les échanges culturels et économiques entre les deux pays, a-t-il précisé.

    Au cours des différents contacts entrepris aussi bien avec la Chambre de commerce, d'industrie et de services de Tanger et le Conseil municipal qu'avec l'Université Abdelmalek Saâdi, un intérêt particulier a été manifesté par l'ensemble des interlocuteurs pour promouvoir les échanges culturels et commerciaux et contribuer au renforcement des liens d'amitié entre les deux pays, a poursuivi M. Sedat.

    Sur ce point, il a notamment mis l'accent sur la volonté exprimée par les participants concernant le jumelage entre Tanger et la ville méridionale turque de Mersin.

    Les deux cités, qui connaissent un essor considérable en matière de développement industriel et touristique, offrent d'importantes opportunités d'investissement pour les hommes d'affaires des deux pays, a-t-il dit. Il a indiqué, par ailleurs, que son Association s'est d'ores et déjà proposée pour accueillir et organiser la deuxième édition du colloque sur les relations maroco-turques, qui aura lieu en mai 2007.

    Organisé par le Centre Adel pour les études stratégiques et la planification (ASMIR) d'Ankara en collaboration avec le groupe de recherches et d'études méditerranéennes de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Tanger, ce colloque a été marqué par la participation de plusieurs intervenants marocains et turcs représentant différents horizons économiques et culturels.

    Cette rencontre vise, comme l'avait souligné à l'agence MAP le président du centre ASMIR, Muhammed Adil, l'instauration d'un partenariat stratégique entre les deux pays à travers la dynamisation des relations bilatérales et la mise en relief de l'histoire commune, de la richesse et de la diversité des potentialités socio-économiques du Maroc et de la Turquie.

    MAP
     

Partager cette page