Maroc: un islamiste a recruté 18 combattants marocains pour l'Irak

Discussion dans 'Info du bled' créé par Le_Dictateur, 24 Avril 2007.

  1. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    Un des principaux chefs islamistes marocains, Saad Houssaini, en fuite depuis cinq ans, a recruté dix-huit jeunes de Casablanca (Maroc) qui ont rejoint en 2007 la guérilla en Irak, a-t-on appris mardi de source policière.

    "Saad Houssaini, alias Mustapha, âgé de 38 ans, a été actif au sein d'un réseau chargé de recruter (au Maroc) de jeunes Marocains convaincus par la pensée salafiste et jihadiste d'aller combattre en Irak", a souligné la police dans son procès-verbal d'audition dont l'AFP a obtenu une copie.


    Venant de quartiers pauvres de Casblanca, capitale économique marocaine, "ils ont été recrutés pour commettre des opérations terroristes contre des civils innocents en Irak", selon la même source, qui cite les noms de ces recrues.

    "J'ai été contacté via l'internet par un certain Zayed (en Irak) qui m'a précisé les conditions de voyage des volontaires via Istanbul et la Syrie", a indiqué Houssaini, selon la police. Les volontaires devaient prendre un autobus à destination de la Syrie d'où ils rejoignaient la résistance", a affirmé Houssaini, arrêté le 8 mars, selon la même source.

    En mars dernier, les services de sécurité marocains ont annoncé avoir démantelé en 2006 et 2007 onze réseaux d'agents recruteurs de combattants islamistes pour l'Irak, dont celui de Houssaini.

    Un de ces réseaux démantelés a envoyé 40 Marocains combattre les forces américaines après avoir reçu un entraînement dans des régions désertiques du nord du Mali.

    Saad Houssaini est incarcéré à la prison civile de Salé, proche de Rabat. Il a été interrogé par un juge d'instruction de Salé et la date de son procès n'a pas encore été fixée. Outre le recrutement, il lui est reproché d'avoir fourni une "assistance financière" à des "familles dont les fils sont partis en Irak".

    Originaire de Meknès (120 km à l'est de Rabat), il vient d'une famille d'intellectuels. Son père était professeur d'arabe, ses frères et soeurs sont médecins ou ingénieurs et lui-même est licencié en chimie, selon la police.

    Ayant participé à la fondation du Groupe islamique combattant marocain (GICM), il avait rejoint les camps d'Afghanistan dès 1997, grâce à Soubhi Mohamed Salah Balti, membre du groupe islamiste tunisien Annahda, qui lui avait fourni un faux passeport italien. Il s'y était entraîné au maniement des armes et à la fabrication des explosifs. Avant son départ, Saad Houssaini a été arrêté en 1996 à Valence (Espagne) pour "falsification de documents au profit des islamistes". Profitant d'une liberté provisoire, il a alors fui vers l'Afghanistan, selon la police.

    "Dans les camps, des membres du Groupe islamique combattant marocain (GICM), proche d'Al-Qaïda, ont reçu pour instruction d'entreprendre une confrontation directe avec les autorités marocaines et de réaliser une révolution islamique à l'image du régime des taliban", a-t-il expliqué aux policiers.

    Selon ses aveux, après la défaite des talibans, il était revenu en 2002 au Maroc où selon lui "son groupe devait s'approvisionner en armes à travers le Groupe islamiste algérien pour la prédication et le combat (GSPC, devenu branche Al Qaïda au Maghreb) pour alimenter un maquis dans les montagnes du Moyen-Atlas", selon la même source.


    En outre, Saad Houssaini a affirmé avoir participé en Afghanistan à une réunion "où se trouvaient Oussama ben Laden et Aymane al Zawahari et avoir établi des contacts avec notamment le Groupe islamique combattant libyen et "celui d'Egypte" ainsi qu'avec un certain Mohamed El Garbouzi, alias Abou Issa, selon la même source.

    Ce dernier est un Britannique d'origine marocaine condamné par contumace à 20 ans de prison au Maroc dans le cadre des enquêtes des attentats de Casablanca du 16 mai 2003 qui ont fait 33 morts et des dizaines de blessés.

    Source - AFP
     
  2. Friend

    Friend Bannis

    J'aime reçus:
    24
    Points:
    0
    Re : Maroc: un islamiste a recruté 18 combattants marocains pour l'Irak

    Le comble de la couardise et de la lâcheté...D77an 3ibadallah f khliyane dar bou8oum ..oub9a houwa f "tti9ar" tta 9r9bou 3lih....Hada houwa ljihad wa illa fala [22h]
     
  3. safdounia

    safdounia SIGN OF THE DOVE

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Re : Maroc: un islamiste a recruté 18 combattants marocains pour l'Irak

    They act like arrogant bugs but the truth they're just cocky roaches
    what kind of Jihad they're preaching while hiding in holes like rats & sending little ignorants to spead more terror in this messed up world
    Allah yakhod fihom l7a99 ya rabb :-(
     
  4. max_lorie

    max_lorie Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Re : Maroc: un islamiste a recruté 18 combattants marocains pour l'Irak

    Putain de sa race ...il recrute plus de jeunes qu'une grosse boite multinationale :D
     

Partager cette page