Marrakech: Des infrastructures pour les handicapés

Discussion dans 'Info du bled' créé par @@@, 16 Avril 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]

    · 12 centres d’éducation spécialisée

    · Les engagements du Conseil de la ville


    CE sont 12 centres d’éducation spécialisée qui vont être crées à Marrakech et ses régions. Ils devront accueillir près de 200 enfants handicapés.

    Ces nouvelles infrastructures s’inscrivent dans le cadre du programme national d’appui à la scolarisation des enfants en situation d’handicape profond et issus de familles nécessiteuses.
    Une enveloppe de 1,53 million de DH y sera consacrée.

    Outre ces centres spécialisés, Nouzha Skalli, ministre du Développement Social, de la famille et de la solidarité, vient de conclure une convention avec le Conseil de ville de Marrakech, à l’occasion du 8e Festival National des enfants a besoins spécifiques. Le but est de faciliter l’accès des personnes handicapées aux différents établissements et espaces publics de Marrakech. Le conseil de ville est appelé à organiser des sessions de formations des techniciens y compris du transport public.


    La ville devra aussi initier des journées de sensibilisation, définir les zones et les espaces prioritaires les plus fréquentés par les personnes handicapés, et mettre en place l’ensemble des accessibilités au niveau des projets d’urbanisation et d’aménagement de la ville de Marrakech.

    Ces dispositifs constituent l’étape avant l’intégration du «Taxi accessible au Maroc». Cela suppose que les véhicules affectés au transport des personnes handicapées en chaise roulante doivent être aménagés en conformité avec le but de leur utilisation. Ce qui signifie par exemple qu’il faut que les chaises roulantes soient fixées de façon adéquate et que la sécurité des personnes en chaise roulante soit garantie en fonction du handicap.

    Apres Marrakech, ce sera Oujda qui bénéficiera également de 12 conventions au profit de 305 enfants handicapés nécessiteux, pour un montant global de plus de 2 millions de DH.



    http://www.leconomiste.com/
     

Partager cette page