Marseille prépare son baroud d'honneur

Discussion dans 'Uefa competitions' créé par simo160, 29 Mars 2012.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Les joueurs de l'Olympique de Marseille savent qu'il sera très difficile d'aller se qualifier, mardi, sur le terrain du FC Bayern München après la défaite 2-0 au Vélodrome. Il veulent sortir en beauté.

    Jérémy Morel, défenseur de Marseille
    On encaisse deux buts, encore une défaite. On avait une grosse équipe en face. Le premier but nous a mis un coup derrière la tête. On avait fait une première mi-temps plutôt solide sur le plan défensif. On n’a pas réussi à relever la tête et c’est compliqué face à une telle équipe. Au match retour, on va tout donner, on n’a plus rien à perdre. On va essayer de retrouver des sensations et notre niveau de jeu.


    Alou Diarra, milieu de terrain de Marseille
    C’est vraiment une très grosse déception. On prend des buts que l’on peut éviter. On a fait une première mi-temps pas trop mauvaise dans l’engagement, on les a empêchés de jouer et on a pris un coup derrière la tête avant la mi-temps. Sur le deuxième but, on fait preuve de naïveté. A 2-0 contre une équipe de ce niveau, c’est compliqué, ils ont beaucoup de maitrise.

    Ces deux erreurs se payent cash, même s'il y avait de l’envie. Comme on est dans une mauvaise période, tout va mal. Il faut garder ce qui est positif, mais éviter ce genre d’erreurs. On pouvait au moins accrocher le nul. Au retour, ce ne sera pas mission impossible car on a déjà mis trois buts à Dortmund, mais on n’a pas augmenté nos chances de qualification. Ce sera difficile devant leur public, mais il faudra réussir un exploit. On a le potentiel pour leur faire mal, mais on devra commettre le moins d’erreurs possible.

    Mathieu Valbuena, milieu de terrain de Marseille
    En première période, on a fait des choses intéressantes. On a eu des opportunités pour marquer avant eux, mais ce but nous a fait mal alors qu’on aurait pu atteindre la mi-temps sur un match nul. On a pris un coup derrière la tête et, en deuxième mi-temps, ils nous mettent ce deuxième but qui nous tue. Ça va être compliqué, mais il ne faut pas baisser les bras et s’accrocher. On savait qu’il ne leur fallait pas 36 occasions pour marquer. La force des grandes équipes, c’est de mettre les buts. Ils ont gagné, mais on a été loin d’être ridicules.

    Au retour, on n’a rien à perdre, ils sont déjà qualifiés, il faut aller là-bas sans complexe et prendre beaucoup de plaisir. Jouer des quarts de finale de Champions League, ça n'arrive pas tous les jours dans une carrière.

    UEFA
     

Partager cette page