Masters Cup Londres : Murray reste en course

Discussion dans 'Tennis' créé par simo160, 26 Novembre 2009.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Vainqueur en trois sets et près de trois heures de Fernando Verdasco dans un match acharné (6-4, 6-7, 7-6), Andy Murray reste dans la course pour les demi-finales du Masters. Le Britannique doit désormais espérer une victoire de Roger Federer sur Juan Martin Del Potro pour être sûr de passer.

    MASTERS (Londres), groupe A :

    Andy Murray (GB, 4) bat Fernando Verdasco (ESP, 8) : 6-4, 6-7(4), 7-6(3)

    Les organisateurs du Masters et les supporters londoniens peuvent souffler, leur protégé est toujours en course. Ce ne fut pas sans mal mais Andy Murray, en battant Fernando Verdasco, conserve toutes ses chances d'accéder au dernier carré. Face à un adversaire déjà éliminé, l'Ecossais a cependant dû batailler pendant près de deux heures, montrant des signes d'impatience et d'agacement qui trahissaient bien la nervosité du numéro 4 mondial.


    Pourtant, Murray ne pouvait pas prétendre que le jeu de Verdasco ne lui convenait pas, lui qui avait dominé l'Espagnol 7 fois lors de leurs 8 confrontations. Le Britannique a en effet tout le loisir, grâce à sa vista et son anticipation, de s'appuyer sur la puissance de la frappe de Verdasco pour mieux le contrer. C'est ce qu'il met en pratique en début de match, où un seul break va lui suffire pour empocher la première manche (6-4). Le Madrilène commet beaucoup trop de fautes directes pour espérer inquiéter Murray sur son service mais au moins a-t-il le mérite de s'accrocher sur son propre engagement. Au courage, il efface huit balles de break au cours de cette manche pour emmener son adversaire au tie-break. Dans ce jeu décisif, Murray, qui a dû sauver une balle de set à 4-5, va payer ces occasions ratées. Placé sur le reculoir par les coups de boutoir ibériques, le sujet de Sa Majesté craque en terminant cette manche sur une double-faute et se retrouve embarqué dans un set décisif.

    Math Sup-Math Spé pour les demi-finales

    Si sa raquette n'est pas loin de voler en éclat, l'Ecossais parvient finalement à se maîtriser. Toujours aussi serein sur sa mise en jeu, il continue de distribuer le jeu depuis sa ligne de fond de court quand Verdasco riposte à grands renfort de coups droits pleine puissance. Le sort ne parvient pas à départager ces deux tactiques et c'est tout logiquement qu'un nouveau tie-break vient officier en juge de paix. Plus frais, plus lucide que son adversaire qui dispute son 3e match en trois sets et qui boîte bas lors des derniers points du match, Andy Murray fait entendre raison à son valeureux rival qui aura eu le mérite de combattre jusqu'au bout. Une dernière volée liftée de coup droit "à la desperado" dans le couloir et c'est terminé, Murray s'impose 7 points à 3 dans ce tie-break S'il n'a pas rassuré quant à son niveau de jeu, l'Ecossais conserve donc toutes ses chances de se hisser en demi-finales de "son" masters. Une victoire de Federer dans la soirée lui suffit. Mais ce groupe reste encore ouvert aux quatre vents des possibilités puisque si Martin Del Potro venait à battre Roger Federer en deux sets secs, c'est le Suisse qui serait éliminé, l'Argentin et l'Ecossais grillant ainsi la politesse au roi. Enfin, si Del Potro bat Federer en trois sets, il faudra lors sortir la calculatrice, tout se jouant au "jeu-average".


    Eurosport
     

Partager cette page