Masters Paris-Bercy : Djokovic conquiert Bercy

Discussion dans 'Tennis' créé par simo160, 15 Novembre 2009.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Premier titre à Bercy pour Novak Djokovic qui a remporté son 5e Masters 1000 en battant Gaël Monfils en 2h44 de jeu (6-2, 5-7, 7-6). Le Serbe a mené 6-2, 2-0, puis 4-1 dans la dernière manche mais le Français est toujours revenu pour échouer de peu au jeu décisif.

    M1000 PARIS-BERCY - FINALE

    Novak Djokovic (SRB/N.3) bat Gaël Monfils (FRA/N.15) 6-2, 5-7, 7-6 (7/3)
    Face-à-face : 4/0 pour Djokovic.

    Ils ne pouvaient pas aller plus loin. Novak Djokovic et Gaël Monfils, éprouvés, sonnés par leur fin de saison, par une longue semaine à Bercy et par trois sets d'une finale sans concession, ont joué le titre sur un ultime jeu décisif. Le Serbe, plus entreprenant, a ainsi décroché son premier titre à Paris, face à un adversaire courageux, soutenu par le public, mais trop attentiste dans cette dernière épreuve. Djokovic remporte ainsi son cinquième Masters 1000 (après Indian Wells, Canada, Miami et Rome, le dernier en 2008). Il se rapproche ainsi de Rafael Nadal au classement ATP (695 pts sur l'année, avant de disputer la Masters Cup à Londres, dont il est tenant du titre. Gaël Monfils, qui avait une chance de participer au Masters en tant que remplaçant, reste derrière Jo-Wilfried Tsonga.

    Pendant trois sets, Novak Djokovic a fait la course en tête au tableau d'affichage. Chaque set a commencé avec l'impression que le Serbe allait écraser le Français comme il avait balayé Rafael Nadal en demi-finale. Breaké à 1-3 dans la première manche, Monfils a concédé six jeux consécutifs (6-2, 3-0). Le Français ne sert pas assez bien, et il laisse Djokovic s'installer dans le court. Il a besoin d'un électrochoc et c'est le public qui lui offre. Monfils sourit et se relâche. Après trois aces et un jeu de service revigorant, il retrouve une dynamique positive. Novak, jusque-là imperturbable, est gêné. Monfils débreake à 3-3 et réveille définitivement Bercy. Pendant quatre jeux de suite, Gaël va obtenir au moins une balle de break par jeu de service de Djokovic. A 6-5, il confirme son break et égalise à un set partout.

    Djokovic en français s'il vous plaît


    Le Français n'a mené qu'une fois dans cette rencontre, à 2/1 dans le jeu décisif. "Au début, il jouait très bien, je n'avais pas trop de solution. J'étais un peu trop défensif. J'ai continué à y croire, je me suis accroché. J'ai réussi à renverser la vapeur, c'est dommage. J'ai mal géré les deux derniers jeux de retour alors que j'avais un peu l'ascendant", a commenté Monfils, très déçu, au micro de Sport Plus. Après avoir chancelé et commis 20 fautes directes au second set, Djokovic a frôlé le scénario catastrophe à la fin du troisième set. Après avoir exposé un profil impérial sur chaque frappe au premier set, il se voyait réduit au rôle de nain de jardin du patio de Bercy. La geste acrobatique de Monfils prenait forme : le N.3 mondial a eu deux fois un break d'avance au cours de quatre jeux étonnants : quatre doubles fautes de Monfils pour offrir deux breaks, deux doubles fautes de Djokovic pour deux débreaks ! Soutenu par un public qui espérait que Monfils prenne le relais de Tsonga au palmarès, le Français n'a malheureusement pas pris - ou pas pu prendre - les risques nécessaires dans le "jeu définitif" du tournoi. Moins lucide, il y a perdu un ultime marathon de fond de court et offert une 6e double faute sur la balle de match.

    Bercy attendait un 4e vainqueur français, héroïque, il a eu un formidable vainqueur serbe, qui n'a jamais été aussi proche de la deuxième place mondiale, et qui a reçu son trophée en saluant le public d'un français très courtois. Cela ne consolera pas le clan Monfils mais cela donne une touche finale sympathique à cette épuisante, mais belle édition 2009 du Masters parisien. Djokovic, qui vient de prendre le titre de Bâle au nez et à la barbe suisse de Roger Federer et celui de Bercy aux Français Tsonga et Monfils, peut rêver de conserver son tite à Londres. Sa saison n'est pas finie.

    A SAVOIR :

    . Novak Djokovic compte un total de 7910 points après sa victoire à Bercy, soit moins que son total avant le début du tournoi (8300 pts). C'est normal ses points du Masters de l'an passé ont été déjà soustraits à son total. Il reste donc derrière Nadal et loin devant Andy Murray. Ceci ne concerne que le classement ATP technique.

    . Gaël Monfils est désormais 13e joueur mondial au classement ATP technique.

    . C'était la première fois que le Parisien, âgé de 23 ans, se qualifiait pour la finale d'un Masters 1000, les tournois les plus prestigieux après les Grands Chelems. Il faut aussi passer par ce genre d'échec pour apprendre à gagner. Il disputait sa troisième finale de l'année après sa défaite à Acapulco et sa victoire à Metz fin septembre.

    . Bercy compte un 18e vainqueur différent pour 24 tournois. Un vainqueur N.3 mondial, comme en 2006 (Davydenko) et 2002 (Safin).

    LE CHIFFRE : 76

    Le Serbe est le joueur qui a gagné le plus de matches cette saison (76). Il remporte son cinquième titre de la saison, mais son premier en Masters 1000. Jusqu'à présent, il avait perdu ses quatre finales à ce niveau cette année, à Miami, Monte Carlo, Rome et Cincinnati. C'est le 16e titre de sa carrière à 22 ans et le cinquième en Masters 1000.


    Eurosport
     

Partager cette page