Match amical France-Tunisie: 'Marseillaise' sifflée, proposition de 'délocaliser' ce

Discussion dans 'Scooooop' créé par Info du bled, 15 Octobre 2008.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Paris - Le secrétaire d'Etat aux Sports Bernard Laporte a qualifié mercredi de "scandaleux" les incidents survenus la veille au Stade de France, où "La Marseillaise" a été sifflée lors du match amical France-Tunisie. [​IMG]
    Il a proposé sur RMC de "délocaliser ces matches qui sentent un peu la poudre", citant notamment ceux pouvant opposer les Bleus à des équipes du Maghreb, ou encore le Portugal.


    M. Laporte a notamment proposé que ces matches ne se déroulent plus au Stade de France, mais en province, "là où le public a faim de l'équipe de France", ou sur le sol de l'adversaire.

    En fin de matinée, l'Elysée a annoncé que Nicolas Sarkozy avait décidé de convoquer à 13h Jean-Pierre Escalettes, le président de la Fédération française de football (FFF). Une rencontre à laquelle assistera M. Laporte ainsi que sa ministre de tutelle Roselyne Bachelot.




    Source : emarrakech.info
     
  2. youssefrnlo

    youssefrnlo Bannis

    J'aime reçus:
    16
    Points:
    0
    j'ai vu ça en direct, c'est décevant, c'était pareil lors du match france-maroc 2-2... c'est pas très beau à voir....
     
  3. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Marseillaise sifflée: le revers de l'identité nationale


    Bien sûr, c'est pas bien de siffler la Marseillaise... Mais peut-on réellement traiter les événements qui se sont produits mardi soir au Stade de France uniquement sur le registre de l'indignation et de la sanction?

    La mobilisation politique est impressionnante, jusqu'à Nicolas Sarkozy qui a bouleversé son emploi du temps de crise financière mondiale pour convoquer à l'Elysée le patron du foot français.

    François Fillon, d'ordinaire plus posé, était prêt à risquer l'émeute à Saint-Denis en estimant qu'il aurait fallu annuler le match. Et la palme de l'énormité va à Bernard Laporte, qui estime que la France ne doit plus rencontrer d'équipes des pays du Maghreb dans le stade de la capitale.

    Pas une voix pour s'interroger sur les raisons de cet incident, au demeurant prévisible, comme vous le diront tous les habitués du Stade de France. En particulier ceux qui ont vécu les France-Algérie et France-Maroc. Dans le 93, il se disait que les Tunisiens ne pouvaient pas faire moins, question d'honneur dans les cités...

    Mais surtout, personne pour faire le lien entre le sort réservé à l'hymne national et le débat faussé sur l'identité nationale. On est pourtant au coeur du débat... On ne peut pas stigmatiser et mépriser en permanence et ne pas en récolter les fruits de temps en temps. Sous la forme extrême d'émeutes, ou celle, soft, de sifflets symboliques.

    L'intégration de personnalités issues de l'immigration au sein du gouvernement n'aura pas été une audace annonciatrice d'un vrai virage. Comment aurait-elle pu après une campagne passée à labourer les terres du FN? La version « identité nationale » de Brice Hortefeux est génératrice de refus tout aussi identitaires.

    Les citoyens ont des droits - et des devoirs, dont celui de respecter la République et ses symboles. Mais les citoyens, tous les citoyens, ont besoin de se sentir partie intégrante de cette République. On est encore loin du compte.

    Et ce n'est pas par l'indignation qu'on résoudra un problème existentiel pour une partie des Français et vital pour la cohésion du pays.

    http://www.rue89.com/2008/10/15/marseillaise-sifflee-le-revers-de-lidentite-nationale
     
  4. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83



    Siffler la Marseillaise entraînera l'arrêt d'un match



    Les sifflets qui ont couvert l'hymne national avant le match amical contre la Tunisie ont provoqué une vive émotion. A l'issue d'une réunion avec la fédération de football, le gouvernement a annoncé des mesures radicales.

    Une Marseillaise sifflée, au cours d'un match de football, entraînera automatiquement l'arrêt de la rencontre. Suite aux sifflements qui ont aaccompagné mardi soir l'hymne national, lors de la rencontre amicale France-Tunisie, le gouvernement adopte des mesures radicales. En cas de huées, «le match sera immédiatement arrêté et les membres du gouvernement quitteront l'enceinte sportive », a prévenu la ministre des Sports Roselyne Bachelot à l'issue d'une réunion à l'Elysée à laquelle Jean-Pierre Escalettes, le président de la Fédération française de football (FFF) et Bernard Laporte , secrétaire d'Etat français aux Sports ont été convoqués.

    «Tous les matches amicaux avec le pays concerné sera par ailleurs suspendu pour un délai qui reste à fixer», a ajouté la ministre, qui a aussi demandé à Jean-Pierre Escalettes «d'intensifier les actions d'information et d'éducation sportive».

    La ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, a demandé de son côté l'ouverture d'une enquête judiciaire s'appuyant sur les images des caméras professionnelles implantées dans le stade. MAM a demandé au préfet de la Seine-Saint-Denis où se situe le Stade de France de signaler au procureur de la république de Bobigny les outrages à l'hymne national, constitutifs d'un délit aux yeux de la loi française. Les interpellations qui en découleront seront suivies d'interdictions administratives de stade, a-t-elle affirmé.

    Mardi soir, juste avant le coup d'envoi du match amical France-Tunisie, l'interprétation de la Marseillaise a été sifflée par une partie des quelque 60.000 spectateurs présents au Stade de France

    http://www.lefigaro.fr/sport/2008/1...arseillaise-sifflee-avant-france-tunisie-.php
     
  5. ChA3nOuNa

    ChA3nOuNa Visiteur

    J'aime reçus:
    49
    Points:
    0
    oui j'ai assistée hier à tout hier soir, on peut dire que c'est honteux, et j'inclue tous, comportement des gens, les injures qu'ils disaient, même la majorité des supporters tunisiens venaient ivres, inconscient. Et même l'état à prévue l'arrivée de cette classe de population en multipliant le nombres des intervenants: policiers, CRS... Et en plus de tout cela, on siffle la marseillaise, alors que c'est un match de foot, du sport et dans un cadre amical méme. Bref , hier il y avait tout pour ne pas vouloir appartenir à ce groupe.


    Je voudrais par contre savoir votre opinion en répondant à cette question est: FAUT-IL ETRE TOLERANT VIS-à-VIS LES INTOLERANTS??????
     
  6. youssefrnlo

    youssefrnlo Bannis

    J'aime reçus:
    16
    Points:
    0
    noon @@@, je ne sais pas si t'es d'accord avec l'article que t'as posté, mais moi je ne suis pas d'accord du tout... ils essayent de justifier quelque chose qui n'est justement pas justifiable, en mélangeant les dossier, je suis d'accord que zmagriya vivent des problèmes ça tout le monde es d'accord la dessus, mais c'est quoi le rapport avec l'hymne national, et un match de foot qui oppose l'équipe de france (majoritairement composée de fils d'émigrés d'ailleurs !) à la tunisie...ce qu'ils font ne fait que nuire à leur cause, ont ne peut pas se mettre en dehors de la nation, en dénigrant son symbole, l'hymne national, et prétendre revendiquer ainsi ses droits dans cette même nation ! c'est pas du tout le bon moyen, et je suis d'accord avec laporte quand il dit que ce genre de matchs ne doit pas se jouer à paris...
    ça réaction est normale, de quelqu'un qui voit son hymne national sifflé chez lui, au coeur de la capitale.....

    je ne sais pas vous mais moi, je serais fou furieux si je vois un jour l'hymne national marocain sifflé à casablanca,et pourtant nous n'avons pas moins de problèmes qu'eux, la tranche pauvre démunie, n'est pas moins frustrée de sa situation, et pourtant, cette même tranche va au stade pour supporter son équipe nationale, et chante l'hymne national avec les joueurs.... parce que ça représente quelque chose qui va au delà des personnes, et des problèmes sociaux....
     
  7. youssefrnlo

    youssefrnlo Bannis

    J'aime reçus:
    16
    Points:
    0
    bonne question, moi à mon avis ça dépend, de jusqu'où va cette intolérance, les terroristes par exemple sont des intolérants que l'intolérance a poussé jusqu'au crime, là bien sur qu'on ne peut pas être tolérants envers eux... on ne peut pas être tolérant envers tout ce qui menace la sécurité des gens, que ça soit par des faits, ou par des discours (incitation à la haine, raciale, ethnique....)
     
  8. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    les deux articles que j'ai posté étaient juste pour montrer les différents avis de la presse française.
    pour moi l'hymne national de mon pays est sacré et donc c'est aussi le cas pour l'autre.
    moi je crois que si les ces spectateurs avaient respecté l'hymne national français ils auraient montré une belle image d'un citoyen du monde qui peut facilement s'intégrer.
    le paradoxe est que la majorité d'entre eux sont des français car ils sont nés sur le térritoire français .
    mais bon ! ha houma ta9bou lwar9a !
     
  9. youssefrnlo

    youssefrnlo Bannis

    J'aime reçus:
    16
    Points:
    0
    c'est vrai, y en a qui y vont juste pour ça, siffler l'hymne français... chui sur qu'ils sont tous d'origines maghrébines, mais pas tous d'origine tunisiens... si tu vois ce que je veux dire, ils sont pas là pour encourager l'équipe de la tunisie (ce qui serait tout à fait légitime) mais pour siffler l'équipe de france...
     
  10. ChA3nOuNa

    ChA3nOuNa Visiteur

    J'aime reçus:
    49
    Points:
    0
    en réalité a question est très l'intéressante comme débat, d'ailleurs bcp d'écrivains, philosophes ont exprimés leurs avis là dessus.

    bon, déjà, si les gens sont tolérants, toujours prêt à respecter les différences et la liberté des autres, l'inverse n'est pas toujours vrai.

    Et je poserai cette question : Qu'est-ce que la tolérance? Est-ce accepté le comportement des autres sans les priver de s'exprimer (en utilisant la violence parfois)?

    Dans le premier sens, il exige évidemment un minimum de réciprocité, et un minimum de tolérance de son adversaire. Dans le second cas, nous pouvons être tolérants avec l'intolérance, mais pas le long de la grande partie du débat. En effet, dans ce cas, être intolérant est synonyme de sectaire.

    Voltaire s'est prononcé sur le sujet:
    "Pour un gouvernement n'a pas le droit de punir les erreurs des hommes, il est nécessaire que ces erreurs ne sont pas des crimes, ils sont des crimes que lorsque ils perturbent la société: ils perturbent la société, dès qu'elles inspirent le fanatisme, cela signifie que les hommes doivent commencer à ne pas être fanatique, pour mériter la tolérance. "

    Ma prochaine question est:
    Peut-il être gratifiant d'être tolérant avec l'intolérance? Il n'est certainement pas satisfaisant de se comporter comme ils le font!
    Par contre, je dis non à cette question. Nous pouvons rêve parfois d'être en exil sur une île loin de mauvaises choses dans ce monde, mais nous appartenons à ce monde, nous pouvons jouer un rôle modeste, et s'exprimer contre l'intolérance est un rôle positif. Donc non, je ne trouve pas gratifiant d'être tolérant contre l'intolérance.

    Je voudrais ajouter que, nous devons veiller à ne pas devenir nous-mêmes ce que nous blâmons les autres: il doit être en mesure de prendre du recul, de ne pas répondre de manière violente, mais cohérente plutôt, de comprendre les raisons de l'intolérance, en vue d'obtenir de bons arguments pour critiquer. Et c'est pas facile à faire
     
  11. youssefrnlo

    youssefrnlo Bannis

    J'aime reçus:
    16
    Points:
    0
    tout à fait, avant de reprocher quelque chose à quelqu'un il faut s'assurer qu'on ne l'est pas déjà... mais je pense que être tolérant avec des intolérants peu être gratifiant des fois (ça revient à ce que j'ai dit avant, ça dépend du degrés de l'intolérance... ça marche pas avec les terroristes par exemple) , dans la mesure ou on peut leur montrer ainsi ce que c'est que la tolérance, et les emmener à réaliser par eux même qu'ils ont tort d'être intolérants....
    et puis d'autre part, si on décide comme ça de ne plus tolérer aucun intolérants, et quelque soit la nature de son intolérance, et bien il faudrait peut être se demander si cette décision est tolérante justement, est ce qu'on est pas justement tombé dans l'intolérance en le faisant...!!!
     

Partager cette page