Mauritanie : arrivée du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi

Discussion dans 'Info du monde' créé par @@@, 9 Mars 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Le dirigeant libyen et président de l'Union africaine (UA) Mouammar Kadhafi est arrivé lundi à Nouakchott dans le cadre d'une visite officielle durant laquelle il conduira une initiative pour une sortie de crise après le putsch du 6 août, annonce la radio nationale.

    M. Kadhafi, qui dirige l'UA pour un an et qui n'a pas foulé le sol mauritanien depuis 25 ans, a été accueilli à l'aéroport par le chef de la junte, le général Mohamed Ould Abdel Aziz, entouré des membres de son régime.

    Un accueil populaire "chaleureux" lui a été réservé par le pouvoir qui accueille ainsi pour la première fois un chef d'Etat africain et arabe depuis le putsch du 6 août qui avait renversé le président démocratiquement élu Sidi Ould Cheikh Abdallahi.

    Le 5 février, l'UA avait décidé de prendre des sanctions ciblées contre les membres civils et militaires de la junte, comprenant notamment "une prohibition des déplacements des membres civils et militaires de la junte, le refus systématique des visas, le contrôle des comptes bancaires".

    Les forces opposées au coup d'Etat, qui ont boycotté l'accueil officiel sur le tarmac de l'aéroport, ont par contre appelé leurs sympathisants à participer massivement à l'accueil populaire, indique un communiqué du front antiputsch.

    M. Kadhafi doit diriger mardi une prière à l'occasion de la fête du Mouloud (naissance du prophète), en présence de plus de 2.000 invités qui affluent du monde entier depuis plusieurs jours dans la capitale mauritanienne.


    Mardi matin, il doit également prononcer un discours devant l'Assemblée nationale.

    Il devra entamer dès mardi des efforts pour réunir autour de lui toutes les parties de la crise politique mauritanienne afin de trouver une solution à la crise née du coup d'Etat.

    Le président de l'UA qui a déjà rencontré séparément les différentes parties la semaine dernière en Libye aurait reçu d'elles des "assurances" quant à leur disponibilité à contribuer au "succès de sa mission", affirment des sources diplomatiques libyennes.

    Le 4 février, le 12e sommet de l'UA s'était achevé péniblement à Addis Abeba, sur fond de tensions entre chefs d'Etat sur l'élection, le 2 février, à la tête de l'organisation du dirigeant libyen.

    http://www.medi1sat.ma/fr/depeche.aspx?idp=2374
     

Partager cette page