Maximes adverbiales

Discussion dans 'Nouvelles (9issass 9assira) & Chroniques' créé par titegazelle, 18 Juin 2008.

  1. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    Donnez-moi un café, demanda-t-il expressément.
    Je n'ai que des pois, dit-elle chichement.
    Faites-les donc cuire, dit-il crûment.
    C'est de la confiture d'oranges, dit-elle amèrement.
    Ces pommes sont vertes, dit-il sûrement.
    Prenez donc de la glace, proposa-t-elle chaleureusement.
    J'ai fait ma première communion, annonca-t-elle solennellement.
    Et j'ai renoncé à Satan, ajouta-t-elle pompeusement.
    Je suis fantassin, dit-il cavalièrement.
    Et moi je suis nourrice, dit-elle sèchement.
    Je lui ferai un procès, répliqua-t-il verbalement.
    La pompe est cassée, soupira-t-il d'un air funèbre.
    J'adore les animaux, dit-elle bêtement.
    Je fabrique du vernis, dit-il brillamment.
    Va donc t'acheter un ballon, fit-il rondement.
    J'en fumerais bien une, dit-il gauloisement.
    Ouvrez la porte ? dit-il fermement.
    Que pensez-vous de mes calembours ? demanda-t-elle lourdement...
    J'arrive du Pôle nord, dit-il d'un ton glacial.
    Vous ne voyez donc pas le feu rouge ! fit l'agent vertement.
    Il est mort, annonca-t-il subitement.
    Que d'eau ! que d'eau ! dit-il sobrement.
    Si nous allions à Monaco ? suggéra-t-il gracieusement.
    J'ai traversé l'océan, dit-il pacifiquement.
    Aimez-vous Victor Hugo ? demanda-t-il misérablement.
    Je suis marxiste, avoua-t-il gauchement.
    Je m'appelle Karamazov, annonça-t-il fraternellement.
    Et moi Suzanne, fit-elle chastement.
    J'étudie Descartes, dit-il méthodiquement.
    Je suis cubiste, affirma-t-il carrément.
    Je vais vous parler de Brummel, jeta-t-il élégamment.
    Et moi de Bayard, dit-il vaillamment.
    Il s'appelle Charles, affirma-t-il témérairement.
    Je suis veuve, s'écria-t-elle joyeusement


    Auteur inconnu
     

Partager cette page