Maximes adverbiales

Discussion dans 'Nouvelles (9issass 9assira) & Chroniques' créé par titegazelle, 18 Juin 2008.

  1. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    Inscrit:
    31 Mars 2008
    Messages:
    17799
    J'aime reçus:
    4186
    Sexe:
    Femme
    Localité:
    Sous mon palmier :)
    Donnez-moi un café, demanda-t-il expressément.
    Je n'ai que des pois, dit-elle chichement.
    Faites-les donc cuire, dit-il crûment.
    C'est de la confiture d'oranges, dit-elle amèrement.
    Ces pommes sont vertes, dit-il sûrement.
    Prenez donc de la glace, proposa-t-elle chaleureusement.
    J'ai fait ma première communion, annonca-t-elle solennellement.
    Et j'ai renoncé à Satan, ajouta-t-elle pompeusement.
    Je suis fantassin, dit-il cavalièrement.
    Et moi je suis nourrice, dit-elle sèchement.
    Je lui ferai un procès, répliqua-t-il verbalement.
    La pompe est cassée, soupira-t-il d'un air funèbre.
    J'adore les animaux, dit-elle bêtement.
    Je fabrique du vernis, dit-il brillamment.
    Va donc t'acheter un ballon, fit-il rondement.
    J'en fumerais bien une, dit-il gauloisement.
    Ouvrez la porte ? dit-il fermement.
    Que pensez-vous de mes calembours ? demanda-t-elle lourdement...
    J'arrive du Pôle nord, dit-il d'un ton glacial.
    Vous ne voyez donc pas le feu rouge ! fit l'agent vertement.
    Il est mort, annonca-t-il subitement.
    Que d'eau ! que d'eau ! dit-il sobrement.
    Si nous allions à Monaco ? suggéra-t-il gracieusement.
    J'ai traversé l'océan, dit-il pacifiquement.
    Aimez-vous Victor Hugo ? demanda-t-il misérablement.
    Je suis marxiste, avoua-t-il gauchement.
    Je m'appelle Karamazov, annonça-t-il fraternellement.
    Et moi Suzanne, fit-elle chastement.
    J'étudie Descartes, dit-il méthodiquement.
    Je suis cubiste, affirma-t-il carrément.
    Je vais vous parler de Brummel, jeta-t-il élégamment.
    Et moi de Bayard, dit-il vaillamment.
    Il s'appelle Charles, affirma-t-il témérairement.
    Je suis veuve, s'écria-t-elle joyeusement

    Auteur inconnu
     

Partager cette page

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées ainsi que pour nos statistiques de fréquentation.