Messi, seul tout là-haut

Discussion dans 'Espagne' créé par simo160, 21 Mars 2012.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Auteur d'un nouveau triplé, Lionel Messi est devenu le meilleur buteur de l'histoire du FC Barcelone (234 buts). Surtout, il a permis aux Catalans de s'imposer face à Grenade (5-3) lors de la 29e journée. Le Barça revient à cinq longueurs du Real, qui se déplace à Villarreal mercredi.

    Lionel Messi a le sens du timing. Et aime le travail bien fait. Un but "record" - le 233e - qui permet à Barcelone de reprendre l'avantage face à Grenade. Et un triplé pour faire bonne figure et sceller une victoire 5-3. C'est ça Messi. Mardi soir, l'Argentin a une nouvelle fois vécu une soirée historique au Camp Nou, quinze jours après avoir signé le premier quintuplé de l'histoire de la Ligue des Champions (Bayer Leverkusen, 7-1). Le triple Ballon d'Or est désormais le meilleur buteur de l'histoire du club avec 234 réalisations, soit deux de plus que Cesar Rodriguez, qui sévissait dans les années 40, 50. Accessoirement et c'est loin d'être un détail, les Blaugrana reviennent à cinq longueurs du leader madrilène, qui se déplace mercredi à Villarreal.


    Mardi soir, le Barça se sera compliqué la tâche presque tout seul: menant 2-0 après une première période où il aura assiégé les buts andalous, il a permis à Grenade de revenir dans le match sur deux erreurs d'inattention. Mais Messi s'est une nouvelle fois montré l'homme de la situation en inscrivant un triplé. Avant qu'il ne fasse mouche lui-même, l'Argentin avait déjà été impliqué sur le premier but: après un centre de la gauche signé Cuenca, lui aussi excellent mardi soir, Messi remettait de la tête au centre pour Xavi qui propulsait le ballon dans les filets andalous (1-0, 4e). Puis le numéro 10 du Barça creusait l'écart d'une superbe reprise à ras de terre du gauche sur un nouveau centre de Cuenca (2-0, 17e).

    Césarisé

    Au retour des vestiaires, Grenade, jusque-là inoffensif, rentrait pourtant dans son match en marquant sur sa première véritable occasion. Sur un coup franc tiré de la gauche par Martins, Diego Mainz plaçait le ballon hors de portée de Valdes (2-1, 55e). Le match prenait ensuite un tour inattendu quand Grenade revenait au score après un penalty accordé pour un accrochage d'Alves dans la surface sur l'ailier Dani Benitez, transformé par Siqueira (2-2; 62e).

    Surgissait alors une nouvelle fois Messi, parti à la limite du hors-jeu sur une passe d'Alves, pour chasser la peur qui commençait à envahir les Blaugrana. La Pulga inscrivait son 233e but, celui qui lui permettait d'être intronisé nouveau "César" du club. L'Argentin, en verve, poussait même jusqu'au triplé (5-2; 89e) alors que Tello avait déjà inscrit le quatrième but blaugrana (4-2). En fin de match, Siqueira réduisait lui le score sur un nouveau penalty, toutefois anecdotique (5-3, 90e).

    Eurosport
     

Partager cette page