Microsoft confirme le prochain Windows pour 2009

Discussion dans 'High tec' créé par FoX, 13 Février 2007.

  1. FoX

    FoX حديدان آل نهيان Membre du personnel

    J'aime reçus:
    164
    Points:
    63
    Windows XP est sorti en octobre 2001 et Vista en janvier 2007. Cinq ans et trois mois séparent la sortie de ces deux systèmes d’exploitation, ce qui chez Microsoft ne s’était jamais produit auparavant. Ainsi, la sortie décalée de Vista était à la fois sa plus grande force et sa plus grande faiblesse. Une force parce que l’on pouvait être sûr qu’il s’agissait bien d’un système « moderne », et sa faiblesse, car l’écart entre le nouveau système et l’ancien nécessite souvent des investissements matériels.

    Sans pour autant récrire l’histoire de la genèse de Vista qui est expliquée dans notre dossier, la gestation du système a été chaotique et a pour ainsi dire été coupée en deux. Une première phase a débuté après la commercialisation de Windows XP. À cette époque, Bill Gates avait imaginé un système monolithique traditionnel sur lequel seraient intégrées un grand nombre de fonctions neuves comme un nouveau système de fichiers et une nouvelle interface.

    Comme l’a rappelé Ben Fathi (vice-président de la Windows Core Operating System Division) la semaine dernière durant la RSA Conference qui se tenait à San Francisco, c’est la situation de la sécurité sur Windows XP qui a changé la route que prenait initialement Longhorn. La période de cinq ans séparant XP et Vista est en fait coupée en deux par la sortie du Service Pack 2. À partir de cette date, le développement de Longhorn a été revu : les changements majeurs étaient davantage situés en profondeur.


    Mais Ben Fathi a surtout rappelé que Vista était devenu une porte et ce que les développeurs appellent en interne une « technologie release », c’est-à-dire une plateforme de transition. Le but de Vista est essentiellement de préparer pour Microsoft le terrain en apportant un ensemble de nouvelles technologies et API qui serviront de base pour une nouvelle génération de logiciels. Ainsi, lorsque le prochain Windows débarquera dans les étals, il pourra exploiter pleinement ce nouvel écosystème.

    Dans les rumeurs et les semi-révélations entourant Microsoft actuellement, deux noms se font surtout entendre : Vienna et Windows Seven. Mais selon les dernières informations en provenance de Microsoft, il ne faut plus parler de Vienna mais bien de Windows Seven, qui désignerait donc le prochain Windows.


    Ben Fathi, sans donner réellement de détails, a insisté sur le fait que le décalage entre la sortie de XP et celle de Vista était exceptionnel. Un tel écart n’est a priori pas censé se reproduire, et le prochain Windows, quel qu’il soit, est prévu dans une période de deux ans à deux ans et demi.

    Vista

    Le prochain système en question devrait être Windows Seven, mais Fathi a indiqué qu’il était demandé par Microsoft de ne pas parler publiquement, pour le moment, du sujet. De fait, difficile de savoir ce que ce système pourrait intégrer. Microsoft avait émis l’idée que le prochain Windows changerait radicalement d’interface, se débarrassant au passage de la barre des tâches et du menu Démarrer. Quant au nom, il fait clairement allusion à la version du noyau de Windows qui en est actuellement à la 6.0 avec Vista.

    Nouvelle interface, nouveau système de fichiers, nouveau noyau : tout est permis. Si pour l’instant Microsoft semble être en phase de définition de ses priorités pour le prochain Windows, Ben Fathi indique que nous aurons plus d’informations dès les prochains mois. Évidemment, avec une sortie supposée en 2009, les nouvelles iront bien plus rapidement qu’avec Vista, quel que soit le nom donné au successeur.

    Il faut espérer pour Microsoft que l’aventure XP n’aura pas engendré une nouvelle tendance qui veut que le système reste inchangé pendant plusieurs années. Après une sortie de Vista qui n’a pas causé de remous, le nouveau Windows pourrait tout aussi bien arriver comme un cheveu sur la soupe, en particulier dans le monde professionnel.

    PC INpact
     

Partager cette page