Milan à un pas du sacre

Discussion dans 'Italie' créé par simo160, 7 Mai 2011.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]


    Le Milan AC vient chercher chez l'AS Rome le point qui lui manque pour redevenir champion d'Italie, samedi, ou pourrait être couronné dimanche si l'Inter ne bat pas la Fiorentina, lors d'une 36e journée également marquée par le choc Lazio-Udinese dans la course à la Ligue des Champions.

    LE SCUDETTO : MILAN Y EST PRESQUE

    Un point suffit. "Il reste trois matches jusqu'à la fin du championnat, nous le prendrons", a dit l'entraîneur, Massimiliano Allegri, espérant "le faire le plus tôt possible". Naples, en déplacement à Lecce, ne peut plus rattraper le Milan, ayant perdu les deux confrontations directes, qui départagent les ex aequo en Serie A. Le Napoli a encore besoin de deux points pour verrouiller la troisième place et la qualification pour la C1. Les Rossoneri préfèreraient un sacre sur le terrain, mais pourraient être champions dimanche à l'hôtel où ils prépareront le doublé - que le Milan n'a jamais réussi - et la demi-finale retour de Coupe d'Italie, mardi à Palerme (2-2 à l'aller). Les joueurs du président Silvio Berlusconi vont coiffer une 18e couronne, sauf cataclysme, mais peut-être pas dès samedi. Car la Roma a elle besoin de 3 points pour disputer la prochaine C1. S'ils perdaient à Rome, une défaite ou un nul de l'Inter contre la Fiorentina le lendemain leur suffirait.

    LE BARRAGE DE C1: UN FAUTEUIL POUR TROIS

    Le duel Udinese-Lazio, dimanche, vaut très cher: le vainqueur prendrait la quatrième place, synonyme de barrages de la C1, à deux journées du terme. Mais en cas de nul, la Roma pourrait doubler les deux équipes, à condition de battre le Milan. Toute la ville d'Udine, jusqu'au maire Furio Honsell, a sonné le tocsin pour remplir le stade du Frioul pour ce grand match, et l'entraîneur Francesco Guidolin espère retrouver son joyau, le Chilien Alexis Sanchez, blessé depuis un mois. De son côté, la Lazio reste sur les nerfs, s'estimant peu favorisée par l'arbitrage, mais le président Claudio Lotito a rappelé que son équipe avait "son destin en main", puisqu'elle occupe cette quatrième place, avec un point d'avance sur Udine et la Roma. La Juventus Turin, à 4 points de la Lazio, n'a plus qu'un infime espoir et reçoit le Chievo Vérone lundi pour entretenir la flammèche.


    LE MAINTIEN: DERBY DE GENES

    On y voit plus clair dans le fond du classement. Bari condamné de longue date, Brescia un pied en Serie B avec ses 5 points de retard sur le premier non relégable (actuellement la Sampdoria), la dernière place pour descendre devrait se jouer entre trois équipes, même si le Chievo Vérone (42 points), Parme (41 pts), Catane et Bologne (40 pts) ne sont pas encore sauvés. Le match Bologne-Parme a pour enjeu la Serie A l'an prochain. Lecce (35 points), qui occupe la fatidique 18e place, doit battre Naples et compter sur un faux pas de la Sampdoria, un seul point devant, dans le derby de Gênes, et de Cesena (37 pts), en déplacement à Cagliari.


    Eurosport
     

Partager cette page