Milan a les nerfs solides... pas Ibra

Discussion dans 'Italie' créé par simo160, 11 Avril 2011.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Mis sous pression par Naples, l'AC Milan a repris trois points d'avance en tête de la Serie A grâce à sa victoire sur le terrain de la Fiorentina (1-2) en clôture de la 32e journée. Malgré la nouvelle expulsion d'Ibrahimovic, les Rossoneri restent en position de force dans la course au titre.


    FIORENTINA - AC MILAN : 1-2
    Buts : Vargas (79e) pour la Fiorentina; Seedorf (8e) et Pato (41e) pour Milan.

    Malgré la victoire de son dauphin Naples à Bologne (0-2) quelques heures auparavant, l'AC Milan a tenu son rang de leader du championnat italien en obtenant un dixième succès de la saison à l'extérieur sur la pelouse de la Fiorentina (1-2). Ce résultat logique, au vu de la physionomie de la rencontre, permet aux joueurs de Massimiliano Allegri de conserver sa petite avance initiale de trois longueurs sur son poursuivant.


    Milan a pris d'entrée le match par le bon bout en mettant tout de suite la pression sur la cage de Boruc. Très vite, les coéquipiers du Français Mathieu Flamini, titulaire dans l'entrejeu, ont trouvé la faille. Sur une passe de la tête en profondeur de Pato, Seedorf a décoché une frappe puissante du droit à l'entrée de la surface qui a terminé au fond des filets (0-1, 8e). La Fiorentina a tenté de réagir mais s'est heurté à un Abbiati très propre qui a parfaitement soulagé sa défense, notamment dans les airs. Plus incisifs, les Milanais ont procédé en contre et ont obtenu les occasions les plus franches. Ils ont naturellement doublé la mise quand Boateng, décalé à droite par Ibrahimovic, a centré pour Pato. Sa reprise du gauche n'a laissé aucune chance au malheureux Boruc, une nouvelle fois abandonné par sa défense (0-2, 41e).

    Ibrahimovic voit encore rouge !


    Après la pause, le Milan, toujours aussi dominateur, a contrôlé une bonne partie de la deuxième période. Très bien organisés défensivement, les Rossoneri n'ont pratiquement pas été mis en danger. Ibrahimovic a eu par deux fois le but du KO au bout de ses pieds. Mais ses deux tentatives coup sur coup du droit n'ont pas trouvé le cadre de Boruc (52e et 54e). Après ces échecs, les Milanais ont géré leur avance mais se sont fait surprendre en fin de rencontre. Une frappe de Vargas contrée par Gattuso a permis aux joueurs de Florence de réduire la marque et d'entretenir un petit espoir (1-2, 79e).

    D'autant plus qu'Ibrahimovic a craqué de manière incompréhensible. L'attaquant suédois, tout juste de retour après deux rencontres de suspension pour un carton rouge, s'est à nouveau fait expulser (87e). Probablement pour des mots déplacés envers l'arbitre. Un fait de jeu sans conséquences sur le résultat mais qui pourrait peut-être en avoir dans la course au titre si le buteur milanais venait à écoper d'une lourde sanction de plusieurs matches.


    [​IMG]


    Eurosport
     

Partager cette page