Millenium Challenge Account:Le Maroc finalise son dossier

Discussion dans 'Scooooop' créé par kochlok03, 4 Mars 2006.

  1. kochlok03

    kochlok03 Visiteur

    J'aime reçus:
    114
    Points:
    0
    • Plus de 6 milliards de DH en jeu

    • Jettou présente le rapport définitif à Washington le 15 avril

    C’est ce vendredi que le Premier ministre expose le Millenium Challenge Account (MCA), le très médiatisé programme de dons américains. En jeu: des aides pouvant atteindre 750 millions de dollars, soit plus de 6 milliards de DH. Driss Jettou veut impliquer les associations de microcrédit dans ce chantier qui vise la lutte contre la pauvreté et la création d’emplois. Les négociations avec les Américains pour mieux bénéficier de cette manne ont commencé fin janvier. Elles doivent bientôt prendre fin. Le dossier est piloté directement par Jettou. C’est d’ailleurs lui-même qui présentera et défendra le rapport définitif le 15 avril prochain à Washington. En fait, il remet un rapport préliminaire aux Américains le 14 mars. Et il se donne un délai d’un mois pour apporter les corrections nécessaires avant de faire le voyage aux Etats-Unis. Le MCA, qui doit être validé par les Américains, exige une approche participative, avec une forte implication des personnes concernées. Les projets retenus doivent s’inscrire dans le cadre de la lutte contre la pauvreté et la promotion des activités génératrices de revenus. Le Maroc dispose d’une conjoncture favorable de taille: l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) dont la philosophie cadre avec le MCA. En tout cas, la rencontre avec les associations de microcrédit est une étape incontournable. Ce tissu associatif est fortement impliqué dans ce créneau. Il connaît parfaitement les couches les plus vulnérables de la population. Les pouvoirs publics misent sur le sérieux de ce secteur pour conduire ces projets.Le gouvernement organise une grande consultation nationale les 25 et 26 mars à Ouarzazate. Celle-ci verra la participation des parlementaires, de la classe politique, du patronat, des associations professionnelles et des ONG impliquées dans cette opération. Les Américains y feront le déplacement, conduits par John Danilovitch, directeur du programme MCA. Les 17 provinces concernées par le programme seront représentées. Notons que pour être éligible au MCA, il est impératif de remplir quatre critères non négociables. D’abord, chaque projet proposé au financement a un impact direct sur la croissance économique. Stimuler la croissance permet de réduire la pauvreté, affirment les Américains. Ensuite, ces impacts doivent être mesurables. La construction d’une route est importante seulement lorsqu’elle augmente les revenus de la population qui vit autour et l’utilise, rappellent les Américains. Par ailleurs, toute idée de projet doit émaner d’un processus de consultation large avec la population. L’idée que des responsables du gouvernement à Rabat décident seuls des projets est à bannir. Dernier critère, le temps. Conformément à la loi américaine qui a créé le compte du millénaire, les projets doivent aboutir en moins de 5 ans.
    Quant au choix du pays, il doit remplir 16 critères résumés dans trois grandes rubriques. La première a trait à la bonne gouvernance qui comprend à la fois la démocratie, la lutte contre la corruption et l’efficacité du gouvernement. La deuxième est liée au degré d’investissement de l’Etat dans le peuple. Le compte du millénaire surveille également la part du budget de l’Etat consacrée à l’éducation, à la scolarité des filles ou à la santé. La troisième rubrique intéresse la liberté économique.


    Source : l’economiste
     

Partager cette page