Miloud Chaabi se prend pour qui ?

Discussion dans 'Discussion générale' créé par pouet, 18 Décembre 2006.

  1. Diamonita

    Diamonita Visiteur

    J'aime reçus:
    15
    Points:
    0
    La choukran bin lkhout ! (© RedEye) ;-)

     
  2. nournat

    nournat Wld l3iyachiya

    J'aime reçus:
    344
    Points:
    83
    Re : Miloud chaabi se prend pour qui ?

    a ssi mo7ammed , rah tkhaltat lik l ONA m3a l ONE

    l ONE hiya lli dyal ddo office national d'electricié

    3andak tkhallathoum m3a l ONU , lli hiya l2oumam lmoutta7ida wlla m3a ONIX lli kayghasslou bih llwani [22h] wlla tmchi tkhallat ONU m3a 2a7innou ila khoubzi OMMI wa 9ahwati OMMI looooooooooooool allay3tik mattakoul !
     
  3. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    Re : Miloud chaabi se prend pour qui ?

    a bba nour, ana rah fi ma yakhoss dakshi li 3ando 3ala9a bel maghrib yallah kane3raf lmalik shkoun howa, tfout lmalik je connais rien sur rien..

    wa7ed lmera kent f wa7ed le forum 3and un client khssar lihoum pc, alors mshit kangado, shwya ja jettou lwazir lewal, wa7ed kan galess 7daya gal "ha jettou ja" wana nsewlou "shkoun had jettou??"
    wa ga3 dak stand dial le client shba3 3lia da7k [22h] [:Z]
     
  4. nournat

    nournat Wld l3iyachiya

    J'aime reçus:
    344
    Points:
    83
    Re : Miloud chaabi se prend pour qui ?

    a jemmi ra qui dit lmalik dit le pouvoir politique
    et qui dit l ONA dit le pouvoir economique
    wa7ed m7takar ssolta ( et je suis pour ) w lkhra m7takra l9tissad ( je suis contre )

    sir lwa7ed topic rah kan darou joulaybib , gal fih lli zad f moukhou chi m3louma imchi ipointi fih , sit sajjal l7odour dyalek w rja3 ! yallah khiffa nachat !
     
  5. Diamonita

    Diamonita Visiteur

    J'aime reçus:
    15
    Points:
    0
  6. pouet

    pouet Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Re : Miloud chaabi se prend pour qui ?

    Diam j'ai lancé ce débat en me basant sur l'article que tu as publié ci dessus...

    sinon en ce qui concerne la concurrence SAVOLA/Lesieur, l'autorité de régulation a enfin émis son jugement... Le dumping de SAVOLA est confirmé et ce depuis juillet 2004...

    Concurrence: Mise en garde sévère contre Savola

    · Un cas avéré de dumping, selon le conseil de la concurrence

    · Savola vendait à perte depuis juillet 2004


    C’est une première dans le monde des affaires au Maroc. L’autorité de régulation vient de dévoiler les résultats de l’enquête détaillée sur le secteur des huiles au Maroc.
    La demande formulée par l’ensemble des opérateurs de ce secteur a été jugée recevable par le ministre des Affaires économiques, générales et des télécoms, Rachid Talbi Alami. «C’est un cas avéré de dumping, qui va à l’encontre non seulement des pratiques loyales, mais qui met en danger tout un secteur d’activité de l’économie nationale», souligne une source proche du dossier. Selon la même enquête, les pertes cumulées par la filiale du géant saoudien s’élèvent à 200 millions de dirhams depuis le démarrage effectif de son activité (juillet 2004). «La société vend ses produits finis pratiquement au prix d’achat des matières premières». Rappelons que durant les six premiers mois de son activité, sur environ 89 millions de charges en achats, elle a réalisé des ventes de l’ordre de 81 millions, sachant que le marché de l’huile n’est pas déprimé.
    Les pertes ont atteint 28 millions pour un capital de 54 millions de dirhams à cette époque-là. Les autres opérateurs ne cachent pas leur satisfaction, «toute concurrence est la bienvenue pourvue qu’elle respecte les règles du jeu et les pratiques en place dans la limite de ce que permet la loi», déclare Ahmed Rahou, PDG de Lesieur-Cristal. Avant d’ajouter «tout le monde a la liberté d’investir et nous sommes prêts à défier toute concurrence par la qualité de nos produits».
    Rappelons que la législation dans ce domaine prévoit des sanctions verbales ou pécuniaires conformément à l’article 68 de la loi sur la concurrence 06-99. Savola Maroc, concernée par cet avertissement, aura un droit de recours. Elle pourra contester la décision près des tribunaux de commerce, en se basant sur le procès-verbal qui est dressé à l’issue de cette réunion. Reste à savoir si Savola va engager une procédure dans ce sens.
    En tout cas, «l’arbitre a sifflé un coup front justifié» et ce ne peut être qu’un bon signe pour tous les opérateurs de l’économie nationale et pas seulement le secteur des huiles. En désignant du doigt Savola, Talbi Alami se veut formel et réaffirme sa volonté de déterminer les relations commerciales entre les différents acteurs et d’identifier les pratiques anticoncurrentielles comme la vente liée, la spéculation, l’entente et le dumping.
    «C’est le premier cas de dumping au Maroc, même si le ministère n’est pas dans une logique de sanction pour le moment, mais si ce type de pratique continue, d’autres mesures plus sévères seront prises».
    La stratégie de l’autorité gouvernementale chargée de la concurrence est de mettre de l’ordre dans une économie de plus en plus ouverte.
    La décision à l’encontre de la filiale du groupe saoudien éponyme donnera plus de crédibilité au rôle de régulation de ces instances dans un marché marqué par l’informel et la multiplicité d’intermédiaires entre les producteurs et les consommateurs.

    www.leconomiste.com
     
  7. Diamonita

    Diamonita Visiteur

    J'aime reçus:
    15
    Points:
    0
    Pouet, tu sais quoi, wallah je savais absolument que Savola faisait du Dumping ! j'ai bossé la bas et je connais ce qui se passait, et d'ailleurs, j'ai su l'été dernier -d'après une source fiable-, que Savola vendait au prix d’achat des matières premières depuis son apparition dans le marché Marocain !
    MAIS j’aimais pas douk les accusations que faisait Lesieur de part et d’autres tout en profitant du pouvoir X.
     

Partager cette page