Mon enfant saigne facilement du nez

Discussion dans 'Santé & Beauté' créé par jijirose, 20 Mai 2010.

  1. jijirose

    jijirose this is my life

    J'aime reçus:
    390
    Points:
    83
    Lorsqu'un enfant saigne facilement du nez, il faut apprendre les bons gestes pour arrêter cette petite hémorragie des fosses nasales dénommée épistaxis. Simples, les quelques règles à respecter doivent être connues des parents et des enfants concernés. À titre d'exemple, allonger l'enfant ou basculer la tête en arrière n'est pas du tout recommandé...

    Saignement du nez : on reste assis, tête droite

    En cas de saignement du nez, il ne faut pas s'allonger ni basculer la tête en arrière, mais rester assis. Pourquoi ? Parce que le saignement peut se poursuivre en s'écoulant vers l'intérieur, dans le pharynx. On ne sait pas si l'épistaxis est stoppée, ni la quantité de sang perdue.

    A savoir : de grandes quantités de sang dégluties peuvent provoquer des troubles digestifs.

    Saignement du nez : compression des 2 narines pendant 3 minutes minimum

    La recommandation est de comprimer, entre le pouce et l'index, les deux ailes du nez (juste en dessous de l'os). Attention, il faut comprimer fermement et de façon constante, pendant au moins 3 minutes. Arrêter la compression au bout de 30 secondes n'aura servi à rien.

    Saignement du nez : insertion d'une mèche

    Si la compression se révèle insuffisante, il faut introduire un morceau de coton hydrophile dans la narine qui saigne. La mèche doit être introduite suffisamment profondément, avec un mouvement vissant.

    En cas de saignements du nez fréquents, le coton peut être enduit au préalable d'une pommade HEC. Lors des déplacements, le mieux est d'avoir sur soi des éponges de gélatine (Bloxang®) qui, au contact du sang, forment un gel qui stoppe le saignement. Inutile de la retirer, le produit est résorbable. Très pratique, il existe également des sachets de mèches hémostatiques d'alginate de calcium (Coalgan®), substance qui favorise l'agrégation plaquettaire et donc la coagulation locale. Ce produit n'étant pas résorbable, il faut enlever la mèche quelques heures après l'arrêt de l'épistaxis.

    A savoir : si le saignement de nez est très intense, l'éponge ou la mèche peuvent être rapidement imbibées. Elles doivent donc être retirées et changées.

    Enfin, si le saignement ne cède toujours pas, il faut consulter en urgence.



    Quels traitements en cas d'épistaxis fréquente ?



    S'il arrive à l'enfant de saigner plusieurs fois par mois, un traitement ambulatoire peut être entrepris. Celui-ci repose sur l'application d'une pommade HEC® qui renforce la muqueuse des fosses nasales. Elle doit être appliquée quotidiennement pendant 15 jours plutôt au coucher, en position allongée cette fois.

    A savoir : il n'existe qu'un seul médicament indiqué contre l'épistaxis qui se prend par voie orale : le Dicynone. Il agit sur les plaquettes et sur la résistance vasculaire.


    source
     

Partager cette page