Mondiaux d’athlétisme à Berlin : Déceptions marocaines et exploits jamaïcains

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 22 Août 2009.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    [​IMG]
    Et de deux pour mister Usain Bolt le Jamaïcain ! Deux titres et deux records mondiaux en l’espace de quatre jours et ce n’est pas encore fini puisqu’il y a encore le 4x 100. Après avoir pulvérisé le record du 100 m, le nouveau roi du sprint vient de créer un autre big événement de ces 12èmes championnats du monde d’athlétisme de Berlin en battant le record du 200 m avec un chrono impressionnant de 19.19, soit onze centièmes de moins que son chrono pékinois. Il faut dire que le monstre Bolt avait déjà commencé son ravage depuis les J.O de Pékin où il avait réussi son triplé et l’on assista à l’entame de la disparition de la suprématie américaine sur les courtes distances.
    Il ne s’agit pas là d’un hasard ! Car pour détrôner les Américains dans ces épreuves, il faut un travail de fond, une stratégie et des ressources humaines capables de réaliser des défis. Ce ne fut pas le cas mercredi soir au stade olympique de Berlin pour l’athlétisme national où encore une fois une déception de taille est venue foudroyer tous les espoirs de médaille dans ces Mondiaux pour le Maroc. Avec trois athlètes en finale du 1500m, on espérait reprendre les devants de la scène sur une épreuve devenue depuis un certain Aouita en passant par El Guerrouj, détenteur du record du monde de la distance, une spécialité marocaine. Il n’en fut rien ! Pas de médaille donc lors de ces Mondiaux surtout que le Khénifri Jawad Gharib a annoncé son forfait pour le marathon de ces mondiaux. On ne récolte que ce qu’on a semé ! L’athlétisme national est en nette régression et qui peine à trouver une relève et une réelle restructuration.
    A en croire les déclarations des trois coureurs engagés dans la finale du 1500 m, il est clair que l’on ne pouvait avoir de médaille en adoptant des comportements pareils. Iguider, rentré 11ème, affirmait après la course qu’ils ont couru sans concertation ni tactique commune comme s’il s’agissait d’une réunion où l’on court pour son compte personnel. Et par conséquent la solidarité et la présence de l’esprit national étaient nulles. Et Moustaoui d’ajouter que lors de la course où il se classa 6ème, aucun athlète ne voulait prendre l’initiative, ce qui le poussa à faire un effort personnel pour tenter sa chance. Quant à Laalou 10ème de cette finale du 1500m, et sur qui reposaient tous les espoirs de médaille au vu de sa prestation lors des éliminatoires, il s’est dit être visé et bien marqué par tous les coureurs ce qui explique son échec ! Bizarre ! Amine est resté tout au long de la course planqué tranquillement seul en queue de peloton. Jusqu’à l’arrivée où il a tenté d’accélérer vainement puisque le Bahreïni Youssouf Saad avait déjà franchi la ligne d’arrivée. Lors de cette 5ème journée on notera la victoire du Sud africain Caster Semenya sur le 800m, celle de la Jamaïcaine Brigitte foster-Hylton sur le 100m haies et aussi la médaille d’or remporté par l’Allemand Robert Harting.
    La 6ème journée a été au profit de la Jamaïque avec le monstre Bolt mais également avec le succès sur le 400m de Melaine Walker. La médaille d’or du saut en hauteur chez les femmes est revenue à la Croate Blanka Vlasic avec un saut de deux mètres et quatre centimètres. Au décathlon, le vainqueur a été l’Américain Trey Hardee avec 8790 points.








    Source : libe.ma
     

Partager cette page