Moto - Grand Prix du Qatar

Discussion dans 'Motosport' créé par simo160, 13 Avril 2010.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Valentino Rossi (Yamaha) a remporté le Grand Prix du Qatar, première épreuve de la saison. L'Italien a profité de la chute de son rival, Casey Stoner (Ducati). Il devance son coéquipier Jorge Lorenzo et un autre Italien, Andrea Dovizioso (Honda) sur le circuit de Losail.

    Qui l'eût cru ? Avec ce doublé, Yamaha fait une bonne opération alors que le week-end avait surtout souri depuis vendredi à Casey Stoner (Ducati), impérial jusqu'au 5e tour dimanche, moment où il a "choisi" de se mettre par terre alors qu'il menait la course. Quelques instants auparavant, l'Australien, qui a été en tête de toutes les feuilles de temps, des essais libres au warm up, avait crée un très gros écart sur son poursuivant immédiat, Valentino Rossi. En un tour, il venait de lui prendre une seconde pleine. Dès les premiers mètres de la course, les deux hommes s'étaient défiés. Stoner, parti en position de pointe, s'était fait déborder dans le premier virage par un Rossi qui fait preuve de plus de patience d'habitude. L'Australien n'avait pas attendu deux virages de plus pour redoubler l'Italien qui néanmoins passait en tête au premier tour.

    Stoner chute

    Lors de ce premier passage devant les stands, Rossi était suivi de Pedrosa (Honda) qui n'avait guère été à son avantage pendant les essais, et par les deux coéquipiers de chez Ducati, Nicky Hayden et Stoner. Le Français Randy de Puniet (Honda), 4e temps des essais était très mal parti et figurait à la 9e place. Pedrosa, très en verve, prenait même la tête au deuxième tour avant que Stoner, le surprenne à l'intérieur et s'empare du commandement au tour suivant. Stoner, Pedrosa et Rossi se trouvaient alors en moins d'une seconde avant que Stoner décide d'ouvrir les gaz en grand puis de prendre le large et chuter, surprenant même le réalisateur de la télévision.


    Rossi, deuxième à ce moment là n'a plus eu qu'à contrôler la course même si les écarts ne progressaient pas en sa faveur. Au 7e tour, il possédait 524/1000e de seconde sur le 3e, qui était Dovizioso et au 14e passage, 460/1000e sur Hayden, également en troisième position. Les bagarres allaient se dérouler pour les places sur le podium et à ce jeu, Lorenzo fut le plus fort en progressant de deux rangs dans les deux derniers tours. Randy De Puniet (Honda) termine 6e.


    Eurosport
     

Partager cette page