Mourinho : le Barça plutôt que Lyon

Discussion dans 'Espagne' créé par oisis73, 29 Février 2008.

  1. oisis73

    oisis73 llit3ejjib yettibla

    J'aime reçus:
    139
    Points:
    0
    Lyon voulait Mourinho

    [​IMG]

    Voilà une information qui va faire jaser. L'Olympique Lyonnais aurait contacté Jose Mourinho. Courtisé par les plus grands clubs européens depuis son départ de Chelsea, le Portugais aurait repoussé l'offre pour se rapprocher du FC Barcelone.


    Cette semaine à Paris, à l'occasion de la présentation des comptes semestriels d'OL Groupe, Jean-Michel Aulas avait à coeur de dénoncer l'acharnement de la presse envers son club. Et notamment des tentatives de déstabilisation dont l'OL serait l'objet. Le président de l'OL risque donc de mal prendre l'information révélée par France Football. Le sextuple champion de France aurait contacté Jose Mourinho qui aurait décliné l'offre. La proposition n'était pas en toc. Aulas lui aurait proposé un projet ambitieux afin de bâtir une équipe capable de devenir championne d'Europe dans les deux ou trois ans à venir. Bernard Lacombe, le conseiller du président de l'OL, confirme. "Je sais que le président l'a approché à un moment donné, dit-il dans France Football. Mais ce n'est pas allé très loin. Mourinho avait besoin de prendre un peu de recul, et il ne voyait pas vraiment l'intérêt de venir dans un club comme Lyon."

    Mais quand l'OL s'est-il positionné ? Au moment du départ de Gérard Houllier l'été dernier répond le club lyonnais. Pourtant, il semblerait que les contacts se soient noués au coeur de l'automne dernier. Lorsque le clash avec Chelsea a éclaté et que Lyon, concomitamment, traversait une salle période (revers 3-0 à Barcelone et à Gerland devant les Glasgow Rangers). Quoi qu'il en soit, la démarche lyonnaise confirmerait le peu de crédit dont bénéficie Alain Perrin sur les bords du Rhône. Entre les piques adressées par Jean-Michel Aulas par voix de presse et les "on dit", la situation de l'entraîneur de l'OL ne s'améliore pas. A moins que l'OL ne réussisse enfin à se qualifier pour les demi-finales de la Ligue des champions (à commencer par une qualification devant Manchester United en huitième de finale), les jours de Perrin à Lyon sont comptés.


    Quant à Mourinho, son nom n'est pas cité seulement à Lyon. La proposition que l'ancien entraîneur de Chelsea attend est celle de Barcelone. Elle serait déjà ficelée. Le club espagnol et Mourinho se seraient en effet déjà entendus sur une prochaine collaboration. Sans signer le moindre document, pour ne pas perturber la fin de saison des Catalans, un accord verbal aurait été conclu. Les deux parties auraient également évoqué le futur visage de Barcelone. Exit Lilian Thuram, Gianluca Zambrotta, Edmilson et surtout bye, bye Ronaldinho. Mourinho veut absolument conserver Samuel Eto'o (dans ce cas Didier Drogba ne viendrait pas) et aimerait retrouver à Barcelone un certain Frank Lampard (Chelsea).

    Depuis son départ de Chelsea, le technicien fait rêver de nombreux clubs européens. Avec le Portugais libre de tout engagement, aucun entraîneur ne peut dormir sur ses deux oreilles.


    sport
     
  2. oisis73

    oisis73 llit3ejjib yettibla

    J'aime reçus:
    139
    Points:
    0
    Depuis son limogeage de Chelsea en septembre dernier, José Mourinho est l'objet de nombreuses sollicitations. France Football dévoile ce vendredi que le «Special One» aurait dit non à l'Olympique lyonnais, mais oui au FC Barcelone.


    José Mourinho est un « chômeur » très courtisé. Depuis son départ de Chelsea le 20 septembre dernier, le technicien fait rêver de nombreux clubs européens. L'Olympique Lyonnais en ferait partie. Le président lyonnais, Jean-Michel Aulas, ne se serait pas contenté de lui offrir un simple poste d'entraîneur. Il lui aurait carrément proposé un projet de longue haleine avec l'ambition de bâtir une équipe capable de devenir champion d'Europe dans les deux ou trois ans à venir. Mais Mourinho a poliment refusé la proposition lyonnaise, préférant l'option barcelonaise.

    Du côté de Lyon, on ne nie pas, que des avances ont été faites à l'ancien entraîneur des Blues. « Je sais que le président l'approché à un moment donné », reconnaît le conseiller du président Aulas, Bernard Lacombe. « Mais ce n'est pas allé très loin. Mourinho avait besoin de prendre un peu de recul ». Mais quand le président lyonnais a-t-il contacté le Portugais ? Bernard Lacombe évoque « l'intersaison 2007 ». Peu probable. Mourinho était toujours l'entraîneur de Chelsea et Lyon avait déjà engagé Alain Perrin. Il semble donc plus crédible que le contact entre les deux hommes ait été établi après le clash avec Chelsea. L'automne dernier ? Cet hiver ? Quel que fut le moment choisi pour approcher Mourinho, l'initiative de l'OL semble confirmer que les dirigeants lyonnais ne devinent pas en Alain Perrin l'entraîneur capable de réaliser leurs rêves de grandeur sur la scène européenne.

    L'avenir d'Alain Perrin paraît donc incertain. En revanche, celui de José Mourinho se précise. Le FC Barcelone et le Portugais, déjà d'accord sur le principe d'une prochaine collaboration (voir France Football du 1er février), ont déjà dessiné ensemble le futur visage des Blaugrana. Dans un DVD, José Mourinho a notamment fait un exposé très complet sur les qualités et les défauts du Barça actuel. Il a également indiqué dans le détail les problèmes qu'il faudra résoudre, et il a analysé le cas de chaque joueur de l'effectif barcelonais. D'ailleurs, les pistes du futur recrutement ont déjà été lancées. Lahm, Maicon ou encore Lampard seraient espérés. Ronaldinho pourrait partir. Drogba ne viendrait pas, si Eto'o reste...


    francefootball
     

Partager cette page