MRE: Sarkozy décore l'écrivain Tahar Ben Jelloun

Discussion dans 'MRE' créé par tarix64, 6 Février 2008.

  1. tarix64

    tarix64 Visiteur

    J'aime reçus:
    46
    Points:
    0
    Lors de cette cérémonie, à laquelle ont assisté l'ambassadeur du Maroc en France, M. Fathallah Sijilmassi, et de nombreux représentants du monde des arts et des lettres, M. Sarkozy a rendu hommage à l'écrivain et poète marocain le plus traduit au monde, soulignant que ses livres "parlent à des hommes innombrables sur toute la surface de la terre ou presque". "Une telle puissance communicatrice est un miracle", a dit le président français à l'adresse de l'écrivain marocain, ajoutant que Tahar Ben Jelloun "a su saisir la part de l'universel et de l'humanité que suscite chaque situation aussi singulière, aussi étrange soit-elle".
    Saluant les grandes qualités humaines de M. Ben Jelloun, M. Sarkozy a rappelé son livre "La plus haute des solitudes", consacrée à la détresse affective, à l'isolement et au déracinement des immigrés venus du Maghreb, ainsi que son essai critique sur l'hospitalité française.
    "Vos romans, essais, poèmes, récits, nouvelles, textes témoignent de la virtuosité d'une écriture qui se métamorphose sans cesse avec un même fil conducteur, une révolte jamais apaisée", a souligné Nicolas Sarkozy, rendant hommage à son dernier roman intitulé "Sur ma mère", dans lequel Tahar Ben Jelloun raconte le "retour en enfance" de sa mère, victime de la maladie d'Alzheimer. Indiquant avoir lu ce "livre bouleversant", le président français a souhaité voir l'écrivain marocain continuer "à tisser par les mots des liens entre les hommes" et d'être un "trait d'union" entre les deux rives de la Méditerranée. Prix Goncourt en 1987 pour ''La Nuit sacrée'', le texte poignant de Tahar Ben Jelloun, ''Sur ma mère'', paru jeudi dernier aux éditions "Gallimard", raconte comment, alors qu'elle était gravement malade et s'apprêtait à mourir, sa mère lui a révélé un pan de l'histoire de sa famille qu'elle avait gardé secret jusqu'alors. L'auteur revient sur les dernières années de sa vie, en même temps qu'il invite ses lecteurs à un voyage au travers du Maroc, au fil du récit de sa mère.
    source

     
  2. Fanida

    Fanida OUM LYNA

    J'aime reçus:
    161
    Points:
    63
    il merite bien takrim, taher benjalloun est une fiereté pour le maroc, et j'aime bien ses romans.
    je lui souhaite une tres bonne continuation
     
  3. Pe|i

    Pe|i Green heart ^.^

    J'aime reçus:
    501
    Points:
    113
    au moins un marocain qui nous honore :)
     
  4. tarix64

    tarix64 Visiteur

    J'aime reçus:
    46
    Points:
    0
    ce qui me fais rire moi c que Taher Ben Jeloun deteste Sarko depuis qu'il était ministre de l'interieur[29h]
     
  5. lmgred

    lmgred Accro

    J'aime reçus:
    54
    Points:
    48
    taher benjelloun est l'un des plus grands ecrivain marocain!! il merite ca!! c un minimum
     
  6. Hayette42

    Hayette42 *¤*Marocaine de Coeur*¤*

    J'aime reçus:
    10
    Points:
    0
    Je ne discute pas le talent de Tahar Benjelloun mais bon c'est un moyen de faire grimper son taux de réputation qui est en ce moment en dessous de la moyenne [22h]

    En tous les cas Bravouuuuu 3la Mr Tahar Benjelloun :)
     

Partager cette page