"Muslim Massacre" : le créateur retire son jeu et s'excuse

Discussion dans 'Scooooop' créé par HANDALA, 16 Septembre 2008.

  1. HANDALA

    HANDALA Bannis

    J'aime reçus:
    91
    Points:
    0
    JEU VIDEO
    "Muslim Massacre" : le créateur retire son jeu et s'excuse


    Le jeune Australien qui avait mis en ligne un jeu dont le but était d'"effacer la race musulmane" l'a retiré du net et a présenté ses excuses, expliquant que son but était de se moquer de la vision qu'ont certains Américains de l'Islam.

    [​IMG]

    L'internaute qui avait mis en ligne un jeu vidéo dont le but était d'"effacer la race musulmane" a fermé son site et a mis, à la place, un message d'excuses expliquant qu'il souhaitait, avant tout, se moquer de la politique étrangère américaine.
    La mise en ligne du jeu vidéo, intitulé "Muslim Massacre", avait suscité la semaine dernière de vives réactions. Le jeu, qui était librement téléchargeable, débutait par le parachutage d'un soldat américain dans un désert du Moyen-Orient. Immédiatement, le "héros" était assailli par des ennemis portant des turbans ou encore des ceintures d'explosifs. Le but du jeu était tout simplement de tous les exterminer.
    Sur la page d'accueil, "Muslim Massacre" était présenté ainsi : "Les Etats-Unis d'Amérique ont déclaré la guerre à l'Islam! Prenez le contrôle d'un héros américain et effacez la race musulmane avec un arsenal composé des armes les plus destructrices au monde!". Juste au dessus du bouton de téléchargement du jeu, figure l'invitation suivante : "Ne soyez pas une gonzesse libérale! Téléchargez ce jeu maintenant!".

    Un passionné de gore et de tueries


    Le jeu a été développé par un jeune Australien de 22 ans se faisant appeler "Sigvart" et apparemment passionné par le morbide. Sur son site perso, on trouve en effet plusieurs liens vers des sites spécialisés dans le "gore", comme Rotten qui publie des photographies de cadavres, accidents ou autopsies. Le jeune homme est également l'auteur d'autres sites, dont "Competitive Spree Killing Organization", une sorte de base de données des tueries de masse.
    Face à la polémique que son jeu suscite, Sigvart avait tenté de préciser sa démarche sur des forums, tout en laissant planer le doute sur le fait de savoir s'il s'agit d'une réelle incitation à la haine ou d'une parodie de la politique étrangère américaine : "Chacun est libre de croire ce qu'il veut, parce que moi-même je ne sais même plus comment l'interpréter. L'essentiel est que je me suis amusé à le faire et qu'il soit marrant à jouer". Selon lui, "les musulmans représentés dans le jeu ne sont pas supposés représenter des vrais musulmans. Si j'essayais, là maintenant, de donner une signification à ce jeu, ce serait détruire métaphoriquement la représentation stéréotypée des musulmans".
    Mais, face à aux multiples protestations, Sigvart a finalement purement et simplement retiré son jeu. Dans un premier temps, le jeune homme avait posté, le week-end dernier, un long message d'excuses expliquant que son but n'était pas d'offenser les musulmans mais bien de se moquer de la vision qu'ont de l'islam certains Américains. Mais finalement, lundi, le site était devenu totalement indisponible et le site perso de Sigvart avait été modifié pour en effacer ses données personnelles, et notamment sa biographie de présentation.

     

Partager cette page