nach - Tierra prometida

Discussion dans 'Videos' créé par BOLK, 8 Août 2008.

  1. BOLK

    BOLK Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    309
    Points:
    83



    He venido porque en mi tierra natal las cosas van mal,
    la violencia y la pobreza avanzan a un ritmo mortal,
    tuve que salir,buscarme un porvenir,
    resurgir,resistir y conseguir sobrevivir.
    La quimera de cruzar el estrecho en patera,
    mientras la guardia costera espera en vela para atraparte,
    la odisea de cruzar la esfera entera,
    sin destino ni cartera llendo hacia ninguna parte.
    Voluntad,sacrificio,de edificio en edificio,
    voy en busca de un oficio,al borde del precipicio estoy,
    un trabajo que me saque de aqui abajo,
    darle a mis hijos cobijo,demostrarles quien soy.
    Me peleo con sus ganas y con su hipocresia,
    me peleo cada dia con su ley de extranjeria,
    me peleo contra aquellos que sienten mi raza como una amenaza,
    esos que meten baza y me rechazan.
    Tu no eres mas que yo,no eres mas que yo,
    asi es mi lucha y cuando mi jefe me explota,¿quien me escucha?,
    sin papeles no hay trabajo y sin trabajo no hay papeles,
    espirales traña y España me atrapo en sus redes.
    ¿Que puedo hacer?,respiro desesperanza,
    malvivo en un zulo oscuro porque mi alquiler no alcanza,
    acudo al locutorio a diario,ese es mi deber,
    saber como estan los mios,que tendran para comer.
    Algunos patriotas idiotas me tratan cual bestia,
    abuso en cubierto,aluso del intruso que es molestia,
    vuelve a la selva negro,este no es tu pueblo,
    extranjero forastero sin dinero y no me integro.
    El paisaje gris de mi pais me obligo a huir,
    haciendo trabajos sucios para asi no delinguir,
    nostalgia de una infancia que es historia,
    en mi memoria un ayer tan lejano que no volvere a vivir.
    El error de ser columbiano,subsahariano,romano,
    el temor de ver que pocos tienden su mano,
    miedo a mi piel,miedo a mi ser y a mis costumbres,
    ver que rezo en otra lengua,les irrita y les confunde.
    Y a quien le incumbe si me aparto y no me adapto,
    al rapto repentino del rico pais vecino,solo pacto,
    comparto en mi comunidad mis bienes,mis males,
    frustaciones y alegrias,tradiciones ancestrales.
    (De todas formas España no es un pais racista),
    pero mi nombre esta en la lista y algunos me siguen la pista,
    ¿hasta cuando esta marginacion?,
    mi diferencia es una excusa y la usan como razon de opresion.
    Tengo documentacion tras meses de adaptacion,
    tras parender vuestro idioma y una profesion,
    estudiare vuestra cultura,aprendere sus detalles,
    si me quedare en España,si me dejan vuestras calles.

    Si tus calles me acogen. Me quedaré. Compartiré mis costumbres. Y hasta el color de mi piel. Si tus calles me odian. Aquí estaré. Vine para quedarme. Así que acostúmbrate.


     
  2. zbougz

    zbougz بــــابــــا عـــــروب Membre du personnel

    J'aime reçus:
    559
    Points:
    113
    chi traduction stp :eek:
    j'aime trop le rap en espagnol
     
  3. BOLK

    BOLK Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    309
    Points:
    83
    Je suis venu parce que dans mon pays natal, les choses tournent mal,
    La violence et la pauvreté progressent à un rythme mortel,
    J'ai dû quitter pour chercher un avenir,
    refaire surface, de résister et survivre à atteindre.
    Le rêve de traverser le détroit dans les petits bateaux,
    tandis que la Garde côtière espoirs dans la voile pour t'attrapper,
    l'odyssée de traverser toute la région,
    ni destination sans portefeuille en direction de nulle part.
    Will, de sacrifice, de la construction immobilière,
    Je vais à la recherche d'un emploi, je suis au bord du précipice,
    un travail que je kick ici,
    donner un abri à mes enfants, leur montrer qui je suis.
    Je me suis battu avec son désir et son hypocrisie,
    Je me suis battu tous les jours avec son droit des étrangers
    Je me suis battu contre ceux qui se sentent ma course comme une menace,
    ceux qui se actif et je rejette.
    Vous n'êtes pas plus que moi, vous n'êtes pas plus que moi,
    il en va de même mon combat et quand ma tête explose moi, j'ai entendu qui?
    sans papiers il n'ya pas de travail et pas de travail sans papiers,
    je les espère l'Espagne et je pris dans leurs filets.
    Que puis-je faire?, Relève le désespoir,
    mal vie dans la rue quand vient la tombée de la nuit parce que mon loyer n'est pas atteint,
    Je viens d'un teleboutique une base quotidienne, qui est de mon devoir,
    savoir comment sont les miens, qui auront à manger.
    Certains patriotes me traiter d'idiots que bête,
    abus couverts, en faisant allusion que l'intrus est ennuyeux,
    retour à la jungle noire, ce n'est pas votre peuple,
    étranger à l'étranger sans argent et je n'ai pas l'intégrité.
    Le paysage gris de mon pays m'a forcé à fuir,
    ce sale travail pour delinguir pas le cas,
    une nostalgie de l'enfance que l'histoire,
    dans ma mémoire un pas si lointain passé, revenir à la vie.
    L'erreur de Columbiana, l'Afrique subsaharienne, romaine,
    que peu de peur ont tendance à voir sa part,
    la peur de ma peau, peur de mon être et mes coutumes,
    voir que prier dans une autre langue, et irrite les confond.
    Et qui porte si je quitte et je ne suis pas adapté,
    l'enlèvement soudain de pays riche voisin, unique pacte,
    Je partage ma communauté dans ma propriété, mes maux,
    les frustrations et les joies, les traditions ancestrales.
    (Espagne Quoi qu'il en soit n'est pas un pays raciste),
    mais mon nom sur la liste et je effectuer le suivi de certains,
    Est-ce la marginalisation jusqu'à quand?
    Mon excuse est une différence et l'utiliser comme une raison de l'oppression.
    J'ai la documentation après des mois d'adaptation,
    apprendre votre langue et une profession,
    ETUDE votre culture, d'apprendre les détails,
    si je resterai en Espagne , si je quitte vos rues.

    Si je me réjouis de votre rue. Je vais rester. Partagez mes habitudes. Et même la couleur de ma peau. Si votre rues me haïssent. Ici, je serai. Je suis venu pour rester. Alors zda7 racek m3a l7iiiit [24h] .

    sara7a had nach khatiiiiiiiir mssadaaaa3 j'espere y3ajbouk lkalimat meme si la traduction en français machi f7al lkalimat d'origine ;)
     
  4. zbougz

    zbougz بــــابــــا عـــــروب Membre du personnel

    J'aime reçus:
    559
    Points:
    113
    hadchi zine o 3ejbni o hani ghadi nente7 rassi m3a l7ite hhh!
    merci pour le partage <D
     
  5. BOLK

    BOLK Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    309
    Points:
    83
    bssa7tek a sidi dernah ghir bach y3jabkom

    bennisba l dik l9adia dial zda7 racek m3a l7it raha ze3ma ldouk les español li racistes dakhla f lyrics dial chanson ;)

    chefti dik phrase li en rouge ?
     
  6. alexander

    alexander Weld Azrou Membre du personnel

    J'aime reçus:
    230
    Points:
    63
    belle chanson. et belle proles
     
  7. nassira

    nassira العـــز و النصــر

    J'aime reçus:
    335
    Points:
    83
    mais comment ca ?? l'Espagne est en tete de la liste des autres pays racistes ! de quoi parle cette phrase la ??

    a part ca les mots et les tof sont tres isgnificatifs ! [35h]
     
  8. BOLK

    BOLK Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    309
    Points:
    83
    nassira je pense ila sma3ti la chanson ghada tel9ay que hadik ljomla galetha wa7ed louzira f wast la chanson dakchi 3lach darouha bayna 9awssine b7alla tay7chiw hadra.


    b7al dak stoon dial golo baz 3la anna hip hop o rap mawad moharraba [22h]

    3awdi sem3i la chanson mziane ;)
     
  9. nassira

    nassira العـــز و النصــر

    J'aime reçus:
    335
    Points:
    83
    tamma fin bqat lqadia, ana qrit ghir la traduction en francais,

    makanafhamch sbalyonia , la faute machi dyali,

    ana tqayadt bach naqraha o le prof majach l3am kamal ma3andi mandir ![22h]

    les tof m'ont bien touche au coeur c vraiment triste !
     

Partager cette page