Nano-SIM : Nokia s'oppose à la proposition d'Apple

Discussion dans 'High tec' créé par RedEye, 3 Avril 2012.

  1. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    Nano-SIM : Nokia s'oppose à la proposition d'Apple et ne concédera aucun de ses brevets essentiels pour son élaboration

    Le projet qui sera utilisé comme base pour le développement de la Nano-Sim, la prochaine génération de cartes SIM encore plus petites que les Micro SIM, doit être choisi cette semaine par l’l'ETSI ( European Telecommunications Standards Institute ).

    [​IMG]

    Deux projets ont été déposés auprès de l’organisme de standardisation. L’un développé par Apple et soutenu par plusieurs opérateurs de télécommunication et l’autre mis au point par Nokia avec le soutien des fabricants comme Motorola et RIM.

    Le projet d’Apple propose une nano-SIM réduite à la taille d’une puce qui sera compatible avec les anciens terminaux grâce à des petits tiroirs en plastique pour loger la puce dans des emplacements plus grands. La firme a déclaré qu’elle accordera des droits de licences libres pour les brevets essentiels de sa SIM, à condition que la technologie soit retenue comme un standard.

    Cependant, Nokia s’est opposé catégoriquement à la proposition d’Apple, sous prétexte que celle-ci ne respectait pas les recommandations 4F ( Fourth Form Factor ) qui doivent faire de la SIM un composant qui ne comporterait que la puce, sans autre encombrement.

    De plus, la proposition d’Apple sur une base de « royalty-free » obligerait les autres détenteurs de brevets nécessaires à la technologie à renoncer à des droits sur ceux-ci. Pour Nokia, Apple ne détient pratiquement aucun brevet essentiel pour son projet.

    Selon l’ETSI, Nokia détient plus de 50 familles de brevets couvrant les technologies liées à la carte SIM que la société croit essentielles au projet d’Apple.


    Le constructeur Finlandais a donc déclaré qu’au cas où le projet d’Apple serait retenu, ses brevets pour la nano-SIM ne contribueront pas au développement de celui-ci.

    Nokia, RIM et Motorola détiennent 192 voix dans l’ETSI, mais il semblerait qu’Apple se soit déjà préparé pour cette bataille pour le choix de la future nano-SIM en inscrivant ses filiales européennes à l’ETSI pour plusieurs millions d’euros, passant ainsi de 45 voix à 183.

    Source FR: Developpez.com
    Source EN: The Verge
     

Partager cette page