Naomi Campbell interpellée, accusée d'avoir blessé une de ses employées

Discussion dans 'Scooooop' créé par omarigno, 31 Mars 2006.

  1. omarigno

    omarigno Visiteur

    J'aime reçus:
    23
    Points:
    0
    [​IMG]
    - La top-modèle Naomi Campbell a été interpellée jeudi à New York, accusée d'avoir blessé une de ses employées à la tête, a-t-on appris auprès de la police (NYPD).

    La police, après avoir été appelée à l'hôpital au chevet de la victime, a interpellé le célèbre mannequin à son domicile en fin de matinée.

    "Elle est maintenant retenue par la police", a indiqué une porte-parole du NYPD, décrivant la victime comme une femme de 42 ans d'origine hispanique.

    La victime "a une coupure à la tête, donc elle a été clairement frappée avec un objet", a-t-elle ajouté.

    Selon la porte-parole du mannequin, cette accusation d'agression est peut-être motivée par le désir de vengeance.

    "Nous pensons que c'est une affaire de vengeance, parce que Naomi a licencié sa femme de ménage ce matin", a indiqué Amanda Silverman dans un communiqué. "Nous sommes sûrs que la justice verra les choses de la même façon".

    Découverte à Londres à 15 ans par l'agence Elite, la Britannique Naomi Campbell, 35 ans, qui fut le premier top-modèle noire à faire la couverture du magazine Vogue en Grande-Bretagne et en France, est connue pour son tempérament sanguin.

    En 2000, elle avait plaidé coupable devant un tribunal canadien d'avoir agressé deux ans avant une de ses assistantes. Celle-ci, Georgina Galanis, l'accusait de l'avoir attrappée par la gorge et de lui avoir frappé la tête avec un téléphone.

    Un accord entre ses avocats et le ministère public avait alors permis de lever les charges pesant contre elle.

    Dans le passé le mannequin a même dû intégrer une clinique de l'Arizona pour tenter de régler ses problèmes de contrôle et modérer ses accès de colère.


    "La colère est la manifestation d'un problème plus profond, et pour moi il est basé sur l'insécurité, l'estime de soi, la solitude", a-t-elle un jour expliqué à la journaliste de télévision américaine Barbara Walters.

    "J'étais vraiment malheureuse. J'ai pris conscience que j'allais perdre les gens qui m'aimaient vraiment si je ne trouvais pas ce qui me faisait faire de telles choses".

    Naomi Campbell a été au zénith de sa gloire dans les années 90, au sommet du règne de la génération des Linda Evangelista, Christy Turlington et autres Claudia Schiffer. Elle fait encore de ponctuelles apparitions sur les podiums des défilés, mais elle a aussi testé la chanson et le cinéma.
    [​IMG]
    (AFP)
     

Partager cette page