Navigateur : Mozilla veut pousser VP8 comme standard vidéo avec HTML 5

Discussion dans 'High tec' créé par mejihad, 1 Juin 2010.

  1. mejihad

    mejihad ... بوكرش و ودادي على

    J'aime reçus:
    230
    Points:
    63
    La Fondation Mozilla, qui édite le navigateur Firefox, veut peser de tout son poids pour contribuer à l'adoption du codec VP8 comme format vidéo de référence dans HTML5. Mais les obstacles sont nombreux.


    Quelques jours après l’annonce du passage de VP8 en mode open source, la Fondation Mozilla travaille à l’intégration du codec dans le cadre du cahier des charges pour la vidéo Web voulu par le World Wide Web Consortium (W3C).
    C’est en tout cas le souhait de John Lilly.
    Selon le Président démissionnaire de Mozilla Corp (une branche de la Fondation Mozilla), les équipes de la Fondation aimeraient que VP8 soit spécifié comme codec vidéo de référence dans HTML5.
    En devenant un élément standard de HTML, le VP8 assurerait son avenir. Cela encouragerait naturellement les navigateurs et les développeurs Web à l’utiliser. Ainsi, il pourrait contribuer à l’essor plus large de la vidéo sur le Web.
    Mais la bataille est toujours engagée entre H.264, format propriétaire et le codec offert à la communauté par Google dans le cadre du projet WebM.
    D’autant que, selon de récentes informations, ce dernier pourrait tomber sous le coup de licences payantes rassemblées par le consortium MPEG-LA qui gère… le format H.264.
    Une mauvaise nouvelle qui, si elle était avérée, pourrait porter un sérieux coup au développement de VP8. A moins que les partenaires qui le soutienne ne règlent le problème en sortant leur chéquier.
    Les défenseurs du codec libre pourront toutefois compter sur le soutien du W3C qui est favorable à l’idée de définir un codec vidéo pour HTML5.
    Mais la politique de l’organisation est claire : le codec devra être libre de droits sur les brevets.
    Une chance pour le projet WebM auquel est intégré VP8. Le chemin vers l’entente de toutes les parties est encore long…



    source
     

Partager cette page