Nawal El Moutawakel décorée par le Président tunisien

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 14 Juin 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Le Président tunisien Zine El Abidine Ben Ali a décoré, lundi, Mme Nawal El Moutawakel, championne olympique, membre du Comité international olympique (CIO), des Insignes de Grand Officier de l'Ordre national du Mérite au titre du secteur sportif, en considération pour son parcours sportif..

    Le Président tunisien Zine El Abidine Ben Ali a décoré, lundi, Mme Nawal El Moutawakel, championne olympique, membre du Comité international olympique (CIO), des Insignes de Grand Officier de l'Ordre national du Mérite au titre du secteur sportif, en considération pour son parcours sportif exceptionnel et pour son rôle agissant dans le renforcement du sport féminin, a-t-on annoncé de source officielle.

    A l'issue de l'audience, Mme Nawal El Moutawakel, qui est aussi présidente de la Commission d'évaluation du CIO, s'est déclarée "honorée d'avoir rencontré le Chef de l'Etat et d'être décorée des Insignes de l'Ordre national du Mérite, ce qui constitue un honneur pour sa personne, en tant que marocaine et maghrébine, et reflète le caractère cordial des relations qui unissent la Tunisie et le Maroc".

    La championne olympique a ajouté, selon la même source, que "cet honneur vient réaffirmer la place privilégiée qu'occupe le secteur sportif dans la politique du Président Zine El Abidine Ben Ali qui a pris l'initiative de proclamer l'année 2005 +Année du Sport et de l'Education Physique+, initiative qui a été adoptée par l'Organisation des Nations Unies".

    Elle a rappelé la "relation solide l'unissant à la Tunisie qu'elle considère comme sa seconde patrie" et déclaré qu'elle "apporte un franc soutien au Président Ben Ali qui a une grande maîtrise du domaine sportif et qui ne cesse de lui apporter son appui et de mobiliser tous les moyens nécessaires pour assurer le décollage du sport tunisien et maghrébin".
    Il est à signaler que Mme Nawal El Moutawakel avait plaidé à Tunis pour une participation active pleine et entière de la femme aux diverses disciplines sportives.

    "Celui qui gagne seul, a tout perdu"

    Lors de la tenue du Colloque à Gammarth (banlieue de Tunis) les 11 et 12 courant sur la "Femme maghrébine et le Sport", et au cours de sa conférence de presse, Mme El Moutawakel, qui est membre de la Commission " Femme et Sport" a estimé que des centaines voire des milliers de jeunes Maghrébines font du sport aujourd'hui, principalement parce que des pionnières braves et déterminées (Nezha Bidouane, Meskaoui, El Faquir, Hassania du Maroc, Hassiba, Benida d'Algérie, Ghattass, Sara Touibi de Tunisie et les autres...) ont insisté pour qu'elles en aient le droit.

    Pour elle, il est temps d'identifier les problèmes et de mettre en place une stratégie ainsi qu'un plan d'action afin d'assurer la participation pleine et entière des femmes dans le sport.

    Elle a qualifié "d'impressionnante" l'augmentation du nombre de la participation des athlètes féminines au Jeux Olympiques, constatant, toutefois, que bien qu'il y ait eu un grand progrès dans la participation des femmes à des activités physiques et aux Jeux Olympiques, ces dernières sont très peu représentées dans l'administration et la prise de décision au niveau des Clubs, des ligues et des Fédérations nationales, continentales et internationales.

    Selon elle, le chemin parcouru par la femme dans le domaine du sport est incontestablement important, mais il reste encore beaucoup à faire à ce propos.
    Elle s'est prononcée pour un plan d'action pour aboutir aux changements souhaités sur la base d'une vision prospective claire, assurer la formation de la femme dans divers domaines et créer un réseau de soutien.


    Elle a, en outre, plaidé pour l'égalité des chances entre les athlètes des deux sexes, évoquant le grand progrès enregistré en ce qui concerne la participation des femmes à des activités physiques et aux Jeux Olympiques ainsi que les performances et prouesses réalisées par les femmes à l'échelle internationale et olympique, performances qui ont battu en brèche les préjugés et les stéréotypes.

    Elle a estimé nécessaire que la femme ne doit pas dormir sur ses lauriers et de continuer sur sa lancée.
    D'après elle, les championnes et les champions ne doivent pas tomber dans l'oubli, appelant à oeuvrer pour mettre leur expérience, idées et savoir- faire à disposition des générations futures.
    Elle a souligné l'importance du travail d'équipe."Celui qui gagne seul, a tout perdu", a-t-elle conclu.


    Source: MAP.
     

Partager cette page