Nawal El Moutawakil peut prétendre à la présidence de l’IAAF

Discussion dans 'Autres Sports' créé par ouldsahra, 6 Janvier 2012.

  1. ouldsahra

    ouldsahra Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Dakar, 5 jan (APS) - Le président de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), Lamine Diack, cité, jeudi au cours d’une conférence de presse à Dakar, la Marocaine Nawal El Moutawakil, membre du Comité exécutif de l’instance dirigeante de l’athlétisme mondial, parmi les prétendants à sa succession.

    [​IMG]


    Le président de l’IAAF a laissé entendre que sa succession ne peut-être circonscrite au seul duel entre l’Anglais Sebastien Coe, président du Comité d’organisation des Jeux olympiques de Londres et l’Ukrainien Sergueï Bubka, plusieurs fois champion du monde de la perche.

    En plus des membres des comités exécutifs de l’IAAF et du CIO, la Marocaine est entrée dans l’histoire en 1984 en devenant la première femme arabe, africaine et musulmane à remporter une médaille d’or aux JO de Los Angeles. Elle avait pulvérisé en même temps le record d’Afrique du 400 mètres haies en 54 s 61.

    ’’Plus que Coe et Bubka, qui sont tous les deux membres du Comité exécutif de l’IAAF, d’autres personnalités de l’athlétisme pourraient bien assurer la présidence de la structure dirigeante de l’athlétisme’’, a-t-il fait savoir.

    Lamine Diack s’est succédé à lui-même à l’occasion du dernier congrès de l’instance dirigeante de l’athlétisme mondiale en août dernier à Daegu (Corée du Sud), pour un nouveau devant prendre fin en 2015.

    Plusieurs observateurs de l’athlétisme mondial font de l’Ukrainien et de l’Anglais les meilleurs prétendants à sa succession du Sénégalais.

    Au cours de la rencontre avec la presse, Diack, ancien ministre des Sports du Sénégal, est revenu sur l’avertissement qui lui a été infligé par le Comité international olympique (CIO), dans une affaire de pots-de-vin.

    Il a parlé d’aide financière reçue d’un ami après le saccage de sa maison en 1993 à la place des pots-de-vin comme le prétendent ses accusateurs.

    Il a promis d’en informer les autres membres de la Commission exécutive du CIO lors de leur prochaine rencontre à Innsbruck (Autriche) en marge des Jeux olympiques d’hiver dédiés à la jeunesse prévus du 13 au 22 janvier prochain.

    Source : APS
     

Partager cette page