Nettoyage de printemps pour Google : One Pass, Google Sync et autres abandonnés

Discussion dans 'High tec' créé par RedEye, 3 Mai 2012.

  1. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    Nettoyage de printemps pour Google : One Pass, Google Sync, Picasa pour Linux et plusieurs autres outils abandonnés par la société

    Plusieurs services viennent de faire les frais du nettoyage de printemps de Google, dans le cadre de sa politique initiée l’an dernier par son PDG Larry Page, visant à abandonner certains services pour se concentrer sur les produits phares comme Google Play, Android ou encore Google+.

    C’est un total de 8 services qui ne seront plus supportés par la société dans les semaines à venir, parmi lesquels : Flu Vaccine Finder, un service lancé lors de la crise de la grippe H1N1. L’outil sera néanmoins remplacé par HealthMap Flu Vaccine Finder.

    L’utilitaire Google Sync, permettant la synchronisation des mails, calendriers et contacts sur BlackBerry OS ne sera plus supporté à compter du 1er juin, ainsi que Google Related , une extension pour Chrome permettant d’obtenir des informations complémentaires sur les recherches.

    Les utilisateurs de l’application Web mobile pour Google Talk devront dorénavant se tourner vers des solutions natives comme Talk pour Android ou un programme compatible XMPP sur les autres plates-formes.

    La difficulté de maintenance de Picasa pour Linux, qui a du mal à suivre le rythme des améliorations de Picasa entraine la fin de ce service pour les systèmes Linux. Les utilisateurs de Picasa Web Albums Uploader et du plug-in Picasa Web Albums pour iPhoto n’auront plus droit aux mises à jour.

    Les éditeurs de presse seront touchés par la fin de One Pass, un service offrant un système de paiement aux éditeurs pour vendre du contenu en ligne. Le service devait permettre à Google de concurrencer iTunes d’Apple. Mais, face au succès mitigé de celui-ci, Google a décidé de mettre fin au service et envisage de « continuer à travailler avec les éditeurs pour construire de nouveaux outils ».

    À ces produits, vient s’ajouter la dépréciation de plusieurs API.


    Sources : Developpez.com - Google


     

Partager cette page