Nicolas Sarkozy, snobé par 'son copain' Barack Obama ?

Discussion dans 'Scooooop' créé par HANDALA, 19 Novembre 2008.

  1. HANDALA

    HANDALA Bannis

    J'aime reçus:
    91
    Points:
    0
    Nicolas Sarkozy, snobé par 'son copain' Barack Obama ?



    Difficile week-end pour Nicolas Sarkozy outre-Atlantique : si l'actuel président de l'Union Européenne a consacré son énergie a réunir les principaux leaders politiques de la planète autour des tentatives pour sortir de la crise mondiale, lors du G20 qui s'est tenu à Washington, il n'a même pas eu la récompense qu'il espérait.
    Nicolas Sarkozy, snobé par 'son copain' Barack Obama ? En effet, il comptait fermement sur ce bref séjour diplomatique pour être le premier chef d'Etat à rencontrer, pour la première fois depuis son élection à la Présidence des Etats-Unis, Barack Obama — "mon copain", comme il l'appelle.

    Seulement, il y aurait eu un os, que rapporte Le Canard Enchaîné de cette semaine : "son pote" l'aurait… snobé, purement et simplement ! Nicolas Sarkozy aurait eu beau faire des pieds et des mains pour rencontrer son futur homologue (son investiture aura lieu le 20 janvier 2009, l'Inauguration Day) à Chicago, fief du sénateur de l'Illinois, ce dernier "n'a pas donné suite".

    "Du coup, poursuit Le Canard Enchaîné, Sarko — qui voulait être le premier chef d'Etat à le rencontrer — a dû se contenter d'un rendez-vous à New York avec Timothy Geither, le président de la Réserve fédérale de New York, que la rumeur donne comme possible secrétaire au Trésor dans la future administration."

    Il a également évacué sa frustration en faisant un petit jogging dominical conjugal, après avoir rejoint sa Carlita à New York. Cette dernière devait être tout aussi déçue, elle qui a profité des activités de son mari pour déclarer, en parallèle, que la France était "ravie de l'élection de Barack Obama". C'est original, ça, comme déclaration ; ça valait la peine de l'ouvrir, même sans chanter. Rassurez-vous, Carla la consensuelle a également eu un mot pour George W. Bush, précisant que son époux et lui "s'entendent bien". Merci, Carlita ; ce sera tout pour aujourd'hui.

    Si Obama n'aurait pas daigné rencontré le président français (le courant semblait pourtant bien passé lors de sa visite à Paris en juillet dernier), gageons qu'il n'aura pas loupé le passage de sa chanteuse d'épouse Carla Bruni sur les principales chaînes de télé américaines ! Il fallait demander à Carla de composer un hymne pour la victoire du candidat démocrate : il n'aurait pu refuser de recevoir le couple présidentiel sans risquer un grave incident diplomatique…

    http://fr.news.yahoo.com/51/20081119/ten-nicolas-sarkozy-snobe-par-son-copain-0111c6b.html
     

Partager cette page