Nissan suspend sa participation ds l'usine de Tanger

Discussion dans 'Info du bled' créé par @@@, 9 Février 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]


    Le constructeur automobile japonais Nissan a annoncé lundi la suspension de sa participation dans un projet d'usine commune avec son allié français Renault à Tanger, dans le nord du Maroc, dans le cadre d'un plan d'austérité destiné à surmonter la crise économique mondiale.



    "Nissan va suspendre sa participation dans le projet industriel près de Tanger, que Renault poursuivra seul", a déclaré lors d'une conférence de presse le PDG des deux groupes, Carlos Ghosn.Cette usine devait ouvrir en 2010 et produire jusqu'à 400.000 véhicules par an à partir de 2013. Nissan comptait y fabriquer des fourgonnettes.Nissan a annoncé le report de ce projet dans le cadre d'un vaste plan d'austérité, qui doit également se traduire par 20.000 suppressions d'emplois dans le monde. Le constructeur japonais a révisé en forte baisse ses prévisions financières, et prévoit de terminer l'exercice 2008-2009 (avril-mars) sur une lourde perte nette de 265 milliards de yens (2,2 milliards d'euros).

    http://www.tangermagazine.com/__n54...tion_dans_lusine_de_tanger_avec_renault_.html
     
  2. junky

    junky Visiteur

    J'aime reçus:
    17
    Points:
    0
    hada gier mn te9wass dyal les espagnoles w les algeriens
     
  3. ringo

    ringo Accro

    J'aime reçus:
    196
    Points:
    63
    C bien dommage mais le projet ne s'arrête pas c'est ce qui compte, et pis je vois que la décision de Nissan est logique vu la crise mondiale qui a eu effet négatif surtout sur le secteur automobiles
     
  4. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Les engagements de Renault au Maroc restent inchangés

    Selon Ahmed Réda Chami, ministre de l’industrie et du commerce, les engagements de Renault au Maroc restent inchangés et le retrait de Nissan du projet d’usine à Tanger aura un impact "limité".

    Les engagements du constructeur automobile français Renault, concernant la création d'une usine à Tanger, demeurent inchangés, en dépit du désengagement annoncé de son partenaire japonais Nissan, dont la participation ne représente que 20% du volume global du projet, a estimé le ministre de l'industrie, du commerce et des nouvelles technologies, M. Ahmed Réda Chami.

    Le désengagement du groupe japonais Nissan ne diminue pas de l'ampleur du projet, prévu à Tanger, avec le constructeur automobile français Renault, a-t-il indiqué, en soulignant que le projet devrait, après son démarrage, monter en puissance, au fur et à mesure du développement de la demande.

    "Le projet de Renault tient toujours et l'impact du retrait de Nissan reste très limité, pour toutes ces raisons", d'autant plus que les accords conclus à propos de cette plate-forme industrielle de Tanger, engagent le gouvernement marocain et son partenaire, le constructeur français Renault, a souligné le ministre, qui n'exclut pas que Nissan pourrait revenir par la suite, une fois le choc de la crise internationale amorti.

    Le constructeur français Renault a réaffirmé, pour sa part, lundi, que ses engagements "sont maintenus" et qu'ils ne sont pas remis en cause, après l'annonce le même jour, par Nissan, de la suspension de sa participation à ce projet.

    Le porte-parole de la firme française, Mme Sophie Durant a souligné à Paris que "c'est Renault qui avait signé les accords relatifs à l'usine de construction automobile de Tanger et qu'elle "pilote, de ce fait, ce projet industriel".

    Le retrait du constructeur japonais Nissan n'a pas d'impact sur le déroulement du projet, a estimé pour sa part M.Larbi Belarbi, PDG de la Somaca. Le projet se poursuit normalement, a-t-il assuré.

    La parole-parole de Renault avait récemment déclaré que l'usine de Tanger demeurait un projet stratégique à long terme pour la production de véhicules à bas prix.


    Source : medi1sat.com
     
  5. toub9al

    toub9al Visiteur

    J'aime reçus:
    9
    Points:
    0
    walaoo tartt marzza hadchii bach t2i3jbonii f al maghrib ..........
    honakk azamma 2i9tissadiya 3alamiya = 2ighla9 chii massani3 kanatijja llkasad haa sal3a mojoda o chaiiri allah 2ijib ..............
    rah khass had nass 2ifahmmo bi2an 6alab 9lil o maka2ich 3lla sal33a.................
    ewa fat7oo massna3 3alla alwar9 ................
     
  6. tikiwine

    tikiwine Citoyen

    J'aime reçus:
    9
    Points:
    38
    faut donc penser com les francais,ont a enttendus parler d 1 pret de 6 millards d euro avce 1 taux de 6 pr cent c deja pa mal. com sa peugeot,renaut,ne vont pa mettre leurs employé dehor c sa le but.bien sur y a d autre obligation mais pero je vois ke sa reste 1 tres bonne initiative.
     
  7. izeli

    izeli ●[●ЖΣΨ

    J'aime reçus:
    229
    Points:
    63
    tanja wakla ddak secteur automobile kaychef ,ta ana klit ddak ;) .
     

Partager cette page